Direction d'escale et exploitation aéroportuaire



Organise et supervise l'activité d'un site aéroportuaire ou d'une escale aérienne sur le plan technique (maintenance, avitaillement, fret, ...), commercial (assistance en escale des passagers, enregistrement, ...), humaine (gestion des équipes d'escale, sous-traitants, ...) et financier (suivi d'activité, ...), selon les règles de sûreté et de sécurité aéroportuaires et aéronautiques et les objectifs d'optimisation et de développement économique (qualité, coût, délais).
Dirige tout ou partie des équipes (techniciens d'exploitation, personnel administratif et commercial, ...).

Accès à l'emploi métier

Cet emploi/métier est accessible à partir d'un diplôme de niveau Bac+2 (BTS, DUT, ...) en transport aérien, logistique, tourisme, commerce, complété par une expérience professionnelle dans le secteur aéroportuaire.
Son accès dans les établissements de la fonction publique (Direction Générale de l'Aviation Civile -DGAC-) s'effectue sur concours avec un Bac scientifique ou professionnel.
Un casier judiciaire exempt de toute mention contradictoire est obligatoire.
La pratique de l'anglais peut être exigée.

Condition d'exercice de l'activité

L'activité de cet emploi/métier s'exerce en aéroports, en aérodromes au sein de compagnies aériennes, de gestionnaires d'aérodromes, de sociétés d'assistance aéroportuaire, en relation avec les équipes d'exploitation (escale, passage, piste, ...), les intervenants externes (clients, autorités aéroportuaires, contrôle de navigation aérienne, douanes, ...).
Elle varie selon le type d'entreprise (compagnie aérienne, gestionnaire d'aérodrome, ...), la taille de la structure (catégorie d'aérodrome, nombre de vols de l'escale, ...) et le type d'exploitation (passagers, fret, vols à la demande, ...).
Elle peut s'exercer en horaires décalés, les fins de semaine, jours fériés, de nuit et être soumise à des astreintes.
Le port d'équipements de protection (gilet fluorescent, casque antibruit, ...) peut être requis.

Environnement de travail

Secteurs

  • Armée

Structures

  • Aérodrome
  • Aéroport
  • Compagnie aérienne
  • Entreprise publique/établissement public
  • Société d'assistance aéroportuaire

Activités et compétences de base

Activités

  • Planifier l'activité des équipes selon le programme de vol, les escales et mettre en place les mesures correctives en cas de retard, de surréservation, d'annulation, ...
  • Coordonner ou superviser les interventions aux différentes étapes des vols (escale, filtrage, piste, maintenance, ...) et contrôler l'application des consignes de sécurité
  • Négocier les contrats commerciaux avec les compagnies aériennes, sociétés d'assistance aéroportuaire, ... ou les sous-traitants et en contrôler la réalisation
  • Coordonner les échanges d'information entre les intervenants de l'escale (sous-traitants, personnel d'exploitation, ...)
  • Définir et suivre le budget d'une structure
  • Suivre et analyser les données d'activité du service ou de la structure et proposer des axes d'évolution
  • Identifier et mettre en place des actions de gestion de ressources humaines

Compétences

  • Utilisation d'outils bureautiques (traitement de texte, tableur,...)
  • Pratique de l'anglais technique
  • Utilisation de logiciels de suivi de vol ou d'enregistrement de bagages
  • Code de l'aviation civile
  • Règles de sûreté aéroportuaire
  • Caractéristiques techniques des aéronefs
  • Gestion comptable et administrative
  • Législation sociale
  • Techniques de prévention et de gestion de conflits
  • Gestion des Ressources Humaines

Activités et compétences spécifiques

Activités

Coordonner les activités d'un site aéroportuaire de :

  • Catégorie A - services à grande distance assurés normalement en toute circonstance
  • Catégorie B - Services à moyenne distance assurés normalement en toute circonstance et certains services à grande distance ne comportant pas d'étape longue au départ de ces aérodromes
  • Catégorie C - Services à courte distance et services moyenne et longue distance ne comportant que des étapes courtes au départ de ces aérodromes
  • Catégorie D - Formation aéronautique, sports aériens, tourisme et certains services courte distance
  • Catégorie E - Destinés aux giravions et aux aéronefs à décollage vertical ou oblique
  • Etablir des solutions en cas de situation dégradée avec la clientèle (remboursement, émission de nouveaux billets, hébergement, ...)
  • Organiser et mettre en place des partenariats avec les services de l'aéroport (commerces, sous-traitants, ...) et les intervenants externes (voyagistes, association de riverains, ...)
  • Concevoir et mettre en place des enquêtes qualité et en superviser la diffusion
  • Coordonner les activités d'un ou plusieurs aérodromes de transport de fret
  • Superviser le suivi d'exploitation d'un parc d'équipements (pistes, aérogares, ...) et programmer la maintenance et l'acquisition de matériel
  • Superviser des opérations de contrôle aérien

Compétences

  • Réglementation du transport aérien
  • Réglementation du transport de matières et produits dangereux
  • Utilisation de matériel de navigation (GPS, VHF, radar, ...)
  • Utilisation de système de suivi de trafic aérien

Emplois envisageables si évolution

Fiches ROME envisageables

Retrouvez également la fiche originale : "Direction d'escale et exploitation aéroportuaire"
sur le site de Pôle Emploi