Erasmus+ : améliorer l’employabilité des jeunes



Avec Erasmus+ : quatre millions de personnes vont recevoir une bourse afin d’améliorer leurs compétences et leur employabilité.


JPEG - 712.2 ko

Erasmus+, pour quoi ?

L’Union Européenne compte six millions de jeunes chômeurs et plus de 50 % des jeunes sont sans emploi en Espagne et en Grèce. Face à ce constat, l’UE a décidé d’octroyer un budget de 14,7 milliards d’euros pour la période 2014-2020 afin d’améliorer les compétences et l’employabilité de ses citoyens, en particulier des jeunes.

Erasmus+ vise trois objectifs :

  • Financer le plus de formations à l’étranger tant au sein de l’UE qu’au-delà.
  • Soutenir les partenariats entre les établissements d’enseignement, les entreprises, les ONG …
  • Financer les réformes visant à moderniser l’éducation et à promouvoir l’innovation et l’esprit d’entreprendre.

La majorité du budget sera utilisée pour aider ceux qui souhaitent étudier, se former ou travailler à l’étranger. Ainsi quatre millions de personnes recevront une bourse ou auront accès à des formes d’emprunt facilité.

Erasmus+, pour qui ?

Les jeunes seront les principaux bénéficiaires d’Erasmus+. Les 2/3 du budget seront utiliser pour le financement de bourses d’études.

  • 2 millions d’étudiants de l’enseignement supérieur, dont 450 000 stagiaires.
  • 650 000 apprentis et étudiants de l’enseignement professionnel.
  • 800 000 enseignants, assistants, formateurs, membres du personnel éducatif et animateurs de jeunesse.
  • 200 000 étudiants de Master effectuant un cycle complet d’études dans un autre pays bénéficieront de garanties de prêts.
  • plus de 500 000 jeunes pourront faire du bénévolat à l’étranger ou participer à des échanges.
  • plus de 25 000 étudiants recevront des bourses pour suivre des programmes de Master communs, ce qui implique d’étudier dans au moins deux établissements d’enseignement supérieur à l’étranger.

Erasmus+ doit aussi faciliter et optimiser la coopération et les partenariats entre établissements et entreprises.

  • 125 000 écoles, établissements de formation, organisations de jeunesse et entreprises recevront des fonds pour promouvoir les échanges d’expérience et la création de liens avec le monde du travail.
  • 3 500 établissements d’enseignement et entreprises bénéficieront d’une aide afin d’améliorer l’employabilité et stimuler l’innovation et l’esprit d’entreprise.
  • 600 partenariats dans le domaine du sport, notamment des événements européens à but non lucratif, bénéficieront aussi d’un financement.

En savoir plus

Cet article vous a-t-il été utile ?