Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées 2016



Rendez-vous du 14 au 20 novembre 2016 pour participer à la semaine pour l’emploi des personnes handicapées. Cette 20e édition, placée sous le signe de l’innovation, doit permettre à chacun de s’informer et de s’engager sur les questions de l’emploi des travailleurs en situation de handicap.
Pour casser les préjugés, chacun à un rôle à jouer. N’hésitez pas à participer à un des nombreux événements prévus tout au long de la semaine.


Une semaine pour s’informer et s’engager

Objectif : recruter et sensibiliser

Cette semaine, organisée par l’Adapt, l’Agefiph et le FIPHFP, a pour objectif premier de rassembler les demandeurs d’emploi en situation de handicap et les recruteurs. C’est aussi l’occasion de sensibiliser le grand public à la perception du handicap en milieu de travail.

Des centaines d’évènements partout en France et en Europe

Tout au long de la semaine de nombreux événements auront lieux en France et en Europe.
Au programme :

  • des actions pour l’emploi : jobs dating, handicafés, forum emploi handicap ;
  • des actions organisées par des entreprises soucieuses d’informer et de sensibiliser leurs collaborateurs et clients (Ikea, Auchan, …)
  • des actions de sensibilisation à destination du grand public (colloque, sensibilisation dans les écoles, …)

Consultez le programme sur le site Semaine-emploi-handicap.com

Agir en faveur de l’emploi des personnes en situation handicap

Constat. Les personnes en situations de handicap rencontrent de grandes difficultés à trouver et à conserver leur emploi. Aujourd’hui, 8,4 % des demandeurs d’emploi sont en situation de handicap, soit 486 258 personnes.
Pour favoriser un retour à l’emploi qui est statistiquement plus long (799 jours en moyennes, contre 593), de nombreux événements ont été mis en place afin de réunir les demandeurs d’emploi en situation de handicap et les recruteurs.

Un accès pour tous et à tout

Cette semaine met également l’accent sur l’accessibilité au sens large. Outre les questions d’accessibilité aux lieux publics et aux transports en commun, il est important d’agir pour accès facilité à l’éducation, à l’école de son choix, à la formation. Ce dernier point est essentiel pour un retour rapide à l’emploi, car les demandeurs d’emploi handicapés sont moins bien formés : 27 % ont un niveau inférieur au CAP contre 18 % pour les demandeurs d’emploi tout public.


En savoir plus

Cet article vous a-t-il été utile ?