Aide-soignant : un métier d’avenir



D’après l’étude sur les métiers en 2022 publiée par France Stratégie, les métiers de la santé vont continuer d’augmenter pour faire face notamment au vieillissement de la population. Dans le top 5 des métiers qui vont le plus recruter figure le métier d’aide-soignant.


JPEG - 183.6 ko

Les missions de l’aide-soignant

Intégré à une équipe de soins, l’aide-soignant assiste l’infirmier dans les activités quotidiennes de soins. Il contribue au bien-être des malades, en les accompagnant dans tous les gestes de la vie quotidienne et en aidant au maintien de leur autonomie.

Un métier qui recrute

Le métier d’aide-soignant fait partie du top 5 des métiers qui vont recruter d’ici 2022 avec près de 240 000 emplois à pourvoir d’ici 2022 dont 110 000 créations nettes d’emplois.

Une étude de la Drees (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques) réalisée en juillet 2015, confirme l’engouement autour du métier d’aide-soignant. En 2012, il y avait 390 000 aides-soignants soit près de 20 % de plus qu’il y a 10 ans.

Un métier qui suscite de nombreuses vocations

C’est un métier qui attire de plus en plus : en 2012 il y avait 25 400 étudiants soit près du double qu’en 2000. A l’issue de leur formation, les jeunes diplômés n’ont aucune difficulté à trouver un premier emploi : 80 % d’entre eux trouvent leur premier emploi en moins d’un mois. Deux tiers des aides-soignants trouvent un emploi stable dans les trois années suivant leur formation.


Sources

Cet article vous a-t-il été utile ?