Arnaud, designer urbain



Le design urbain est une discipline encore méconnue en France mais vouée à un avenir prometteur. L’aspect multidisciplinaire de cette pratique vise à une meilleure approche des projets urbains afin de proposer des villes plus humaines et durables.


Ton métier, une vocation ou une découverte par hasard

J’étudiais dans une école de design au Canada. On faisait toutes sortes de projets, des objets, de l’architecture... et un peu de projets urbains. Un professeur m’a parlé du design urbain et de l’aspect pluridisciplinaire de cette pratique. J’ai tout de suite été attiré !

En quoi consiste ton métier ?

Un designer urbain a pour mission de créer ou de réaménager des ensembles ou des espaces urbains. Il peut s’agir de quartiers, de rues, de places voir de villes entières à façonner dans une approche durable et multidisciplinaire.

Le Design Urbain c’est un peu la pierre angulaire des différentes pratiques de l’aménagement : l’architecture, l’urbanisme ou encore l’architecture de paysage. La grande différence est qu’un designer urbain travaille en priorité sur le domaine public afin de l’améliorer, notamment en (re)plaçant l’humain au cœur des préoccupations.

Un projet classique comporte deux phases : les études et le concept.
 Les études-analyses nous permettent de cerner tous les aspects du projet : l’histoire du lieu, son évolution (physique, économique ou encore sociale) ses caractéristiques, ses besoins, ... Sans ces études, il est impossible d’arriver à un projet durable. La hauteur des constructions, la densité, les services proposés sont définis par cette phase.
Une fois ces études complétées, il s’agit alors de développer un concept d’aménagement répondant au mieux aux besoins identifiés dans la phase précédente mais aussi aux critères du demandeur. Sont alors produits plans 2D et 3D, voir une maquette afin de présenter le projet au public et au client.

Quelle formation as-tu suivie ? Quel a été ton parcours professionnel ?

En arrivant au Québec, je me suis inscrit en urbanisme, mais c’était trop théorique pour moi, je voulais dessiner, faire des maquettes, ... Je me suis donc réorienté en Design de l’Environnement qui m’a permis de toucher à toutes les facettes du Design. Après avoir travaillé quelques années pour un architecte paysagiste, je suis retourné à l’université afin d’obtenir une Maîtrise, en Design Urbain cette fois.

C’est un métier peu connu, mais qui est en train de se développer.
C’est beaucoup plus connu dans les pays anglo-saxons où la pratique a commencé dans les années 60/70 grâce à des architectes et des urbanistes. L’enseignement, même en Amérique du nord, est relativement récent, mais ça se développe, et c’est le principal. Pour médiatiser notre métier, avec d’anciens étudiants de ma promo, nous avons créé une association pour la reconnaissance de la pratique, l’Association du Design Urbain du Québec (www.Aduq.ca).
En France, il va falloir encore quelques années pour que cette pratique se développe et soit reconnue.

Quelles sont les qualités et les compétences pour exercer ton métier ?

Il faut être passionné, curieux et ne pas avoir peur de chercher. On peut passer des heures dans les bibliothèques, cartothèques, les sites sur l’histoire des villes ...
Il faut être touche à tout et surtout, il faut aussi aimer la ville !

Un conseil à donner

Le design urbain en France n’est pas encore développé. Donc le conseil que je donnerai est de partir étudier ou travailler en Angleterre ou en Amérique du Nord. Sinon, de nombreux livres parlent de la pratique, ce peut-être une bonne première approche.

Cet article vous a-t-il été utile ?