C’est mon boulot !



France Info et le CIDJ s’associent cet été pour parler des secteurs qui recrutent. Chaque jour, l’émission "C’est mon boulot" met en lumière les métiers à la recherche de nouveaux talents.


JPEG - 191.3 ko

Belle initiative du CIDJ et de France info qui nous font découvrir tout l’été les métiers qui manquent de bras. Zoom une sélection de cinq métiers.

Cuisinier

16 000 postes de cuisiniers sont à pourvoir d’urgence.

Ses missions
Prépare et cuisine des mets selon un plan de production culinaire, les règles d’hygiène et de sécurité alimentaires et la charte qualité de l’établissement.
Peut cuisiner un type de plats particulier (desserts, poissons, viandes, ...).

Boucher

Le métier de boucher souffre d’une mauvaise image alors qu’il recrute à des niveaux de salaires très attractifs pour des jeunes débutants.

Grutier

Peu connu du grand public, le métier de grutier recrute. Avec un salaire de débutant autour des 2000 euros, ce métier qualifié nécessite une solide formation.

Ses missions
Approvisionne et alimente en matériels et matériaux au moyen d’une grue les différents corps de métiers intervenant sur un site (chantier, portuaire, naval) selon les règles de sécurité.

Expert en sécurité informatique

Les métiers du numérique recherchent des professionnels qualifiés. Plus de 36 000 emplois devraient être à pourvoir d’ici 2018. (Voir notre étude sur les métiers du numérique)

Ses missions
Étudier la fiabilité du système d’information d’une entreprise et en assurer la sûreté, telle est la mission de l’expert en sécurité informatique. Un défi pour ce spécialiste, à l’heure où les échanges de données se multiplient.

Chaudronnier

Les besoins en recrutement de la métallurgie sont élevés : ils sont estimés entre 115 000 et 128 000 par an d’ici 2020. Le métier de chaudronnier fait partie des métiers en tension : les candidats sont rares et difficiles à trouver, ce qui poussent les entreprises à valoriser leurs salaires.

Ses missions
Acier, cuivre, aluminium, laiton : il/elle façonne les pièces de métal pour leur donner forme... Il/elle travaille à la main, avec une précision d’artisan, mais aussi à l’ordinateur (vision 3D).


En savoir plus

  • Retrouvez toutes les émissions « C’est mon boulot » sur France Info

Cet article vous a-t-il été utile ?