Rabelais des jeunes talents 2016



Les Rabelais des jeunes talents récompense 33 jeunes qui se sont distingués dans les métiers de bouche. 33 lauréats dans 11 catégories seront distingués pour leur savoir-faire et leur audace, le 14 mars 2016, lors d’une cérémonie exceptionnelle au Grand Rex à Paris.


Récompenser les futurs as de la gastronomie française

Après une sélection ardue, la Confédération Générale de l’Alimentation en Détail (CGAD) récompensera, le 14 mars 2016, 33 jeunes talents de la gastronomie française dans leur métier respectif :

  • boucher,
  • boulanger,
  • charcutier/traiteur,
  • chocolatier,
  • crémier-fromager,
  • épicier/caviste/bio,
  • glacier,
  • pâtissier,
  • poissonnier,
  • primeur
  • restaurateur.

Les lauréats ont dû réussir de nombreuses épreuves, comme le concours des meilleurs boulangers de France, la coupe de France des jeunes chocolatiers ou le concours de la Lyre d’or pour les crémiers-fromagers.

Par la suite, les 3 jeunes les plus audacieux et méritants sont sélectionnés pour les Rabelais des jeunes talents.

Et après ?

Les Rabelais des jeunes talents est un tremplin pour les gagnants des éditions précédentes. Certains ont créé leurs entreprises, d’autres ont participé à des concours internationaux ou intégrer des établissements prestigieux.

Marie Gricourt
22 ans, lauréate 2014 dans la catégorie « restaurateur »
Depuis sa participation aux Rabelais des Jeunes Talents, Marie a intégré́ la brigade du « Diane », restaurant étoilé́ de l’hôtel Fouquet’s, à Paris. Au bout de six mois, elle passe demi-chef de partie. « Aujourd’hui, je souhaite évoluer dans des établissements étoilés. Par la suite, mon objectif est de monter mon propre restaurant », conclut-elle.

Baptiste Guéry
21 ans, lauréat 2015 dans la catégorie « boulanger »
Depuis sa participation aux Rabelais des Jeunes Talents, Baptiste a participé à deux concours internationaux. Il a ainsi obtenu la médaille de bronze de l’IBA Cup de Munich. À la suite à cette soirée exceptionnelle, il a également été́ contacté par des entreprises canadiennes souhaitant le recruter pour l’inscrire à des concours. « J’ai eu beaucoup d’opportunités après les Rabelais », explique-t-il. Actuellement, il se prépare au championnat d’Europe des jeunes boulangers.

Rendez-vous le 14 mars 2016, à Paris, au Grand Rex, pour découvrir les lauréats de cette nouvelle édition des Rabelais des jeunes talents.


En savoir plus

Cet article vous a-t-il été utile ?