Le regard des 20-30 ans sur le monde du travail



L’étude de la Cegos, intitulée : "Les Millénials et le travail : l’entreprise au défi" donne une cartographie de la perception de la génération Y sur leur travail et leur entreprise. Loyaux sans être fidèles, les Millénials ont un regard optimiste et positif sur l’avenir.


Les cinq indicateurs à retenir sur la génération Y

1/ La Famille

La vie de famille, puis le travail et les amis sont les trois axes principaux de la vie des Millénials.

2/ La rémunération

Travailler sert d’abord à gagner de l’argent. La rémunération arrive en top position des raisons qui poussent les jeunes à travailler. L’épanouissement et le développement des compétences arrivent en deuxième position.

3/ Flexisécurité et développement des compétences

68 % des jeunes interrogés ont intégré le concept de Flexisécurité et saisi l’enjeu du développement des compétences pour renforcer leur employabilité.
Pour Laure Belot, journaliste et auteure de « La déconnexion des élites » : « Les jeunes ont compris un point essentiel : il faut apprendre à apprendre. »

4/ Humanité du management

Pour les Millénias, le manager idéal anime ses équipes grâce à des qualités humaines fortes. L’expertise technique est reléguée au second plan. Point positif, 62 % des jeunes actifs attribuent des qualités d’écoute, d’empathie et d’humanité à leur manager.

5/ Confiance en l’avenir

Une perception positive de l’entreprise et une confiance en l’avenir caractérisent les Millénials. Contrairement à leurs aînés, ils privilégient la loyauté à la fidélité. Malgré une satisfaction de leur travail en entreprise, les jeunes se disent prêt à changer d’employeur d’ici trois ans.


En savoir plus

  • Consultez l’étude complète sur le site de la Cegos [PDF]

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 vote