Panorama des emplois dans la filière équine



Equi-ressources a publié une étude sur l’emploi, les métiers et les formations dans la filière équine. Extraits.


1/ La filière équine représente 180 000 emplois en France

Quatre secteurs composent la filière équine :

  • Elevage
  • Courses
  • Sport/loisir
  • Viande

2/ Un tiers de la population active est mono-activité

57 000 personnes travaillent majoritairement dans la filière équine.
70 % des emplois sont exercés en contact direct avec les équidés.

3/ Les dirigeants représentent 48 000 emplois du secteur

Les responsables d’élevage ont généralement une autre activité contrairement aux dirigeants des secteurs équitation et courses. Le secteur compte également 33 000 salariés et 32 500 non-salariés (bénévoles, aides familiaux, …)

4/ Des salariés jeunes qui ont en moyenne 32 ans

L’âge moyen des hommes est de 35 ans, celui des femmes est inférieur de 7 points, elles ont en moyenne 28 ans.

5/ 54 % des salariés en CDD

La filière équine est moins précaire que les autres filières agricoles. L’étude note que des disparités existent en fonction du secteur : en Galop, 7 salariés sur 10 sont en CDI contre 4 sur 10 en Établissements équestres.

6/ Enseignant d’équitation est le métier le plus recherché

L’étude indique que sept métiers structurent le marché de l’emploi, ils représentent 75 % du total des offres d’emploi. L’Enseignant d’équitation est suivi par le métier de Palefrenier et de Cavalier d’entraînement.

7/ Un secteur en légère décroissance

Depuis 2012, l’effectif des salariés agricoles est en déclin. Par exemple pour le secteur des Etablissements équestres, l’effectif passe de 17 116 salariés en 2012 à 16 046 salariés en 2015.

8/ 8 360 apprenants ont suivi une formation « filière équine » en 2014

7 apprenants sur 10 suivent une formation de niveau équivalent au baccalauréat. 8 apprenants sur 10 sont des femmes.

9/ 100 % des jeunes maréchaux-ferrants formés en apprentissage trouvent un emploi après leur formation

L’apprentissage permet une insertion plus rapide tous secteurs confondus.

10/ Sept métiers en tension

Pour diverses raisons, les employeurs rencontrent des difficultés de recrutement pour les métiers suivants :


En savoir plus

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 vote