La Région Centre-Val de Loire soutient les vocations dans le secteur sanitaire et social



En région Centre-Val de Loire, quasiment toutes les formations sanitaires et sociales peuvent être prises en charge financièrement par le Conseil Régional. Des bourses d’étude existent également.


Gratuité des études

Infirmier, sage-femme, ambulancier, kinésithérapeute, auxiliaire de puériculture, aide-soignant, éducateur spécialisé, technicien de laboratoire… Les métiers de la filière sanitaire et sociale sont nombreux mais ils ont tous un point commun : on ne peut les exercer qu’après avoir passé un concours et suivi la formation adéquate. Celle-ci coûte entre 4 000 à 12 000 € par élève et par an selon les établissements. "Le coût annuel moyen d’une formation d’aide-soignant, par exemple, est de 4 500 €, estime Alain Robin, chargé de mission au Conseil régional. Pour un infirmier, il dépasse les 6 000 €. Afin de favoriser l’équité sociale et permettre aux étudiants qui le souhaitent d’avoir accès à ces formations, la Région peut prendre en charge leur coût pédagogique."

Seuls les droits d’inscription et les frais de sécurité sociale fixés par arrêtés ministériels restent à la charge des inscrits. Principales conditions pour bénéficier de ce financement : avoir réussi le concours d’entrée sur liste principale dans l’un des 22 établissements de formation autorisés par la Région Centre-Val de Loire, être étudiant issu du cursus scolaire, demandeur d’emploi, salarié en CDD ou en reconversion professionnelle (hors bénéficiaires d’un CIF ou d’un CFP). L’aide est versée directement à l’école par le Conseil régional, sans avance de frais de la part de l’élève.

  • Renseignements auprès de l’établissement de formation choisi.
    Si l’institut n’a pas encore été choisi : Etoile.Info N° Vert 0800 222 100 (service et appel gratuits depuis un fixe ou un mobile)

La bourse d’étude du secteur sanitaire et social : du nouveau en 2017

Les élèves et étudiants du secteur sanitaire et social peuvent également bénéficier d’une bourse régionale d’études sur critères sociaux.

En 2017, à compter des entrées en formation, les bourses versées par les conseils régionaux aux apprenants en formation paramédicale de niveau Bac+ et de sages-femmes seront alignées sur le régime des bourses de l’enseignement supérieur.

Lire la suite sur Etoile Centre

Cet article vous a-t-il été utile ?