Les recrutements 2017 en région Grand Est



Pôle emploi vient de publier son enquête sur les besoins de main d’œuvre : des recrutements en hausse en région Grand Est, soit +8 % de projets de recrutement en 2017.


147 304 projets de recrutement en 2017, soit +8 % sur an

Un établissement sur 5 envisage de recruter en région Grand Est.
Pôle emploi dénombre plus de 147 000 projets de recrutements dont plus de 85 000 embauches permanentes non saisonnières.

Les métiers les plus recherchés sont les métiers de proximité et de service :

  • Les agents d’entretien des locaux
  • les aides-soignants
  • Les aides et employés polyvalents de cuisine
  • Les attachés commerciaux
  • Les professionnels de l’animation socioculturelle

36 % des entreprises expriment des difficultés à recruter notamment dans les secteurs suivants : l’hébergement et la restauration, l’information et la communication, la métallurgie et produits métalliques.

4 projets sur 10 à proximité à Strasbourg, Nancy, Metz, Reims et Troyes

Sans surprise, les grands centres urbains concentrent la majorité des projets de recrutement. Les bassins d’emploi de Strasbourg, Nancy, Metz, Reims et Troyes rassemblent à eux seuls 40,5 % des intentions d’embauche.

Source : Pôle emploi

Les métiers qui recrutent en région Grand Est

Selon Pôle emploi, la famille de métiers qui recrute le plus est celle de la Vente, tourisme, services, suivie par le social et le médico-social.

Les 10 métiers qui rassemblent le plus de projets de recrutement sont :

MétiersProjets de recrutement en 2017
Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs 24 674
Agents d’entretien de locaux (y compris atsem) 8 082
Professionnels de l’animation socioculturelle (animateurs et directeurs) 6 248
Aides à domicile et aides ménagères 4 921
Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine 4142
Aides-soignants (médico-psycho., auxil. Puériculture, assistants médicaux...) 3 969
Employés de libre-service 3 404
Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles 3 321
Ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires 3 158
Serveurs de cafés, de restaurants (y.c. Commis) 3 028

Source : Pôle emploi

Les métiers en tension où les recrutements sont jugés difficiles

Pôle emploi a recensé 15 métiers dont le recrutement est jugé difficile par les employeurs.

Métiers Nombre de projets jugés difficiles
Aides à domicile aides ménagères travailleuses familiales 3 784
Professionnels de l’animation socioculturelle (animateurs et directeurs) 2 561
Aides apprentis employés polyvalents de cuisine (y.c. Crêpes pizzas plonge ...) 2 196
Serveurs de cafés de restaurants et commis 1 555
Cuisiniers 1 175
Commerciaux (techniciens commerciaux en entreprise) 1 155
Conducteurs routiers et grands routiers 1 132
Employés de maison et personnels de ménage 902
Ingénieurs et cadres d’études recherche et développement (industrie) 751
Ouvriers non qualifiés des industries agroalimentaires 674
Ouvriers non qualifiés du second œuvre du bâtiment 624
Coiffeurs esthéticiens hydrothérapeutes 573
Professionnels des spectacles 568
Apprentis et ouvriers non qualifiés de l’alimentation (hors IAA) 557
Ingénieurs et cadres d’études R&D informatique chefs projets informatiques 555

Source : Pôle emploi


En savoir plus

  • Consulter l’étude complète publiée par Pôle emploi [pdf]
  • Consulter le site de Pôle emploi dédié aux statistiques

Cet article vous a-t-il été utile ?