Espagne



Etudier en Espagne

L’Espagne est un des pays les plus attirants d’Europe pour les étudiants étrangers. On peut y étudier en castillan dans la plupart des villes : Madrid, Barcelone, Séville,… mais attention, dans ce pays, il y a d’autres langues officielles, le catalan, le basque et le galicien. Il est nécessaire de se renseigner sur la langue d’enseignement dans la filière d’études envisagée en faisant le choix du cursus d’études.

Organisation des études

Pour rentrer à l’université les étudiants espagnols doivent avoir un Bachiller c’est à dire le diplôme de fin d’études secondaires et réussir les épreuves d’accès à l’université. Le Baccalauréat français, dans la mesure où il permet de s’inscrire dans l’enseignement supérieur en France, offre de façon automatique les mêmes perspectives en Espagne. Cependant, depuis la rentrée 2014, les universités espagnoles ont la possibilité de poser des conditions particulières d’accès, voire de faire passer un examen à l’entrée.
A l’Université, dans les Communautés Autonomes qui ont leur propre langue -la Catalogne, la Communauté de Valence, les Iles Baléares, le Pays Basque, une partie de la Navarre ou la Galice- on peut souvent choisir le castillan comme langue d’enseignement, mais il est toutefois conseillé de comprendre la langue de la communauté au cas où des matières ne s’enseigneraient que dans la langue régionale

L’enseignement supérieur non universitaire espagnol

Il regroupe :

  • les filières artistiques de « grado superior »,
  • la formation professionnelle de « grado superior »,
  • es formations conduisant à l’obtention du titre de « tecnico deportivo superior » dans le domaine sportif.

Ces formations à visée professionnelle sont organisées sur des durées courtes, généralement 2 ans.

L’enseignement supérieur universitaire espagnol

Le nombre d’Universités ne cesse de croître. On dénombre actuellement :

  • 50 universités publiques
  • 27 universités privées, dont 22 d’obédience catholique.

Les universités sont des entités autonomes de droit public.
Elles établissent leurs propres offres de formation qui débouchent sur deux types de diplômes :

  • les diplômes officiels avec validité sur tout le territoire espagnol : les grados et « masters oficiales ». Le gouvernement espagnol entérine les décisions prises par le Conseil des Universités concernant le contenu de ces formations.
  • des diplômes propres aux universités : délivrés par l’Université mais n’ayant pas de reconnaissance nationale, ex. : MBA de l’Universidad de Alcalá de Henares.

Les différents diplômes de l’enseignement supérieur en Espagne

  • Bac + 2 : Técnico Superior : ce sont des formations professionnelles d’enseignement supérieur non universitaires.
  • Bac + 4 : Universidades : Grado
  • Bac + 5 (ou 6) : Universidades : Master
  • Doctorat : obtenu en 3 à 4 ans après un master, avec soutenance d’une thèse.

La procédure d’inscription à l’université en Espagne décrite par le service éducation de l’ambassade d’Espagne –> lien vers la description

Les filières intéressantes

Formations d’ingénieur : Universidad Politécnica de Valencia, Universidad Politécnica de Madrid, Universidad Politécnica de Barcelona.
Gestion et management : Escuela Superior de Administración y Dirección de Empresas (privée) à Madrid et Barcelona.
Droit Européen : Universidad de Deusto (Bilbao), Universidad Complutense de Madrid.

La base de données des Universités espagnoles sur le site : www.mecd.gob.es


Étudier, se former en Espagne

Qui contacter ? Quelles sont les équivalences de diplômes ? Toutes les informations pratiques sont sur le site Euroguidance.

Cet article vous a-t-il été utile ?