Portugal



Etudier au Portugal

Un climat doux et sain, une côte riche pour la pêche, des vallées protégées… Ce n’est pas surprenant que le Portugal, généreux en olives et vin était déjà convoité par les Romains.
 C’est un pays convivial et dynamique où les gens sont très ouverts. Vous souhaitez étudier à Lisbonne, Braga, Porto, Coimbra … ou dans une autre ville du Portugal ? Peut-être vous sentirez-vous attiré par Magellan ou Vasco de Gama qui en parcourant les mers ont diffusé la culture et la langue portugaises dans de nombreux endroits du monde.


Organisation des études

L’enseignement supérieur au Portugal est constitué de deux types d’institutions :
les universités et les instituts supérieurs polytechniques (publiques et privées)

On trouve ainsi

  • 14 universités publiques, les plus importantes sont à Lisbonne, Porto et Coimbra où se trouve l’une des plus vieilles universités d’Europe
  • 1université ouverte (enseignement à distance)
  • de nombreuses universités privées ou qui fonctionnent en coopération avec des partenaires sociaux et économiques
  • un réseau dense d’instituts polytechniques (« Institutos Politécnicos ») qui proposent des cursus d’études spécialisés en ingénierie, agriculture, gestion, marketing, éducation, santé, arts appliqués…

Le cadre de Bologne (LMD) a été mis en place dans les établissements d’enseignement supérieur et s’articule en 3 cycles avec validation de 60 ECTS par semestre.

Les diplômes portugais :

– La licenciatura (3 ou 4 ans, soit 6, 7 ou 8 semestres) – 180 à 240 ECTS
– Le mestrado (5 ans) c’est à dire 3 à 4 semestres après la Licenciatura (90 ou 120 ECTS) ou directement après les études secondaires dans certaines filières spécifiques en 10 à 12 semestres soit 300 à 360 ECTS (médecine, dentaire, pharmacie par exemple)
– Le doutoramento (8 ans) qui correspond à un cursus de haut niveau avec soutenance d’une thèse à l’université

Un schéma spécifique de formation perdure encore dans les domaines de la santé (médecine, dentaire, vétérinaire) et de l’architecture tandis qu’une formation intégrée « licence + master » est mise en place dans les formations d’ingénieur.

L’enseignement à l’Université reste globalement théorique, même si quelques filières professionalisantes apparaissent peu à peu.

Des établissements d’enseignement supérieurs délivrent aussi des formations technologiques spécialisées (CET) pour compléter l’enseignement secondaire avant d’intégrer le monde professionnel. Ces cursus mènent à un diplôme (DET) ou une qualification professionnelle (CAP) intégré au schéma national de qualifications mais ne constituant pas des diplômes de l’enseignement supérieur.

En raison d’une capacité d’accueil limitée par un examen d’entrée, l’accès à l’université est difficile car le système est sélectif.

Le portail de la Direction de l’Enseignement supérieur permet de trouver les établissements d’enseignement supérieur portugais :
www.dges.mctes.pt/DGES/pt/OfertaFormativa/

Les partenariats universitaires et scientifiques luso-français

Le Programme d’actions universitaires intégrées luso-françaises (PAUILF) soutient la mise en place de formations menant à la délivrance de diplômes conjoints, doubles diplômes et l’accompagnement de thèses en cotutelle.

Le Partenariat Hubert Curien (PHC) PESSOA développe les échanges entre les laboratoires de recherche des deux pays (administré en France par Egide) et au Portugal par la Fondation pour la Science et la Technologie


Étudier, se former au Portugal

Qui contacter ? Quelles sont les équivalences de diplômes ? Toutes les informations pratiques sont sur le site Euroguidance.

Cet article vous a-t-il été utile ?