République Tchèque



Etudier en République Tchèque

L’enseignement supérieur est très attractif pour les jeunes tchèques, le nombre d’étudiants a en effet explosé ces dernières années. La République tchèque est la porte d’entrée vers les pays d’Europe centrale et est fortement liée à l’Allemagne et l’Autriche. C’est un pays dynamique et riche d’une grande culture.

Organisation des études

Généralités

L’harmonisation européenne de l’enseignement supérieur est réalisée en République tchèque. Les universités délivrent trois sortes de diplômes.

  • le bakalar (la licence),
  • le magister (le master)
  • le doktorat (le doctorat).

Les étudiants choisissent, dès l’entrée à l’université, la licence ou le master. Ils optent majoritairement pour le master.

La langue d’enseignement principale est le tchèque, mais de plus en plus de programmes sont proposés en langue étrangère (principalement en anglais) pour répondre à une demande des étudiants étrangers.

L’année scolaire qui démarre en général entre septembre et octobre est divisée en 2 semestres (hiver / été). Chaque semestre comprend des périodes d’enseignement (15 semaines), d’examens (5 semaines) et de vacances (1 semaine après le semestre d’hiver et 2 mois après le semestre d’été).

Le contenu des programmes est de la responsabilité de chaque établissement d’enseignement supérieur, mais ils sont tous soumis à l’agrément d’une commission d’accréditation du ministère de l’Education. De la même façon, chaque établissement est libre de fixer la fréquence et les modalités de l’évaluation des étudiants (examens partiels, contrôle terminal…). La République tchèque a adopté le système de crédits ECTS (« European Credit Transfer System ») qui permet une reconnaissance et une transférabilité des études en Europe.

L’enseignement supérieur dans les institutions publiques est gratuit, mais il existe divers frais (admission, études en langue étrangère…). Les établissements privés d’enseignement supérieur peuvent fixer leurs propres frais (de 2000 à 15000 € par an selon l’établissement et le programme d’études).

Les études et diplômes

La République tchèque compte 24 universités pluridisciplinaires, divisées en facultés.
Les études sont organisées en trois niveaux :

  • Les études en 3 ans : obtention finale du grade académique de bachelor et le professorat pour le jardin d’enfant.
  • Les études en 4 ans : diplôme d’études supérieures du professorat pour le premier niveau de l’école primaire, à la faculté de pédagogie.
  • Les études en 5 ans : diplôme d’études supérieures, avec le grade académique de master ou d’engineer.
  • Les études en 6 ans : diplôme d’études supérieures : pour l’architecture, la médecine, la médecine vétérinaire.
  • Les études doctorales sont d’une durée de 2 à 3 ans après un diplôme universitaire.

Elles préparent les étudiants au travail scientifique individuel. Après avoir soutenu sa thèse, l’étudiant obtient le titre de docteur. Certains cours de spécialisations peuvent être dispensés en langue anglaise. Il existe 164 de ces écoles (dont un tiers sont privées) et elles recouvrent 200 filières environ.
L’enseignement supérieur comprend également les « hautes écoles professionnelles », dont l’objectif est d’amener les étudiants à exercer un métier spécialisé dans différents domaines (économique, social, santé…). Les études durent de 3 ans à 3 ans et demi et sont sanctionnées par un examen de fin d’études qui permet d’obtenir un titre de spécialiste diplômé (abréviation « DiS » placée après le nom du diplôme). Les études sont orientées vers la pratique et payantes (de 100 à 200 € par an dans le public jusqu’à 600 à plus de 1000 € par an dans le privé).

Des filières intéressantes dans le pays

L’université Charles de Prague (Univerzita Karlova) est la plus prestigieuse et les études scientifiques y sont réputées. Brno, deuxième ville du pays, est fort dynamique. Elle offre sept universités et est connue pour sa vie nocturne. Les filières disciplinaires dans le domaine artistique ont une grande notoriété.
Un certain nombre de filières d’études francophones existent, des masters franco-tchèques, ainsi qu’un développement de masters conjoints a été signé dans le cadre de la coopération franco-tchèque : voir les informations sur le site de l’Institut français de Prague.

Les établissements d’enseignement supérieur

Les universités publiques :

Universités techniques :

Les académies d’art :


Étudier, se former en République Tchèque

Qui contacter ? Quelles sont les équivalences de diplômes ? Toutes les informations pratiques sont sur le site Euroguidance.

Cet article vous a-t-il été utile ?