Accueil - Orientation pour tous - Pôle information et orientation sur les formations et les métiers

0811 70 39 39 - le numéro de l'Orientation pour tous (service gratuit) - coût de l'appel 0,06 euros en moyenne

Secrétaire médicale

Le métier de secrétaire médicale est un métier à la fois technique et relationnel. Véritable assistant du médecin, le secrétaire médical est le premier interlocuteur du patient, au téléphone lorsqu'il souhaite prendre rendez-vous. Il met en confiance les personnes et répond à leurs questions, ou leurs appréhensions. Il peut aussi être amené à renseigner les patients sur les conditions de prise en charge des soins par les organismes d'assurance maladie et à s'occuper des feuilles de soins (carte vitale).

Famille de métiers

Professions du management et de l'administratif

Quelles sont les principales activités ?

Le métier de secrétaire médicale est un métier à la fois technique et relationnel. Véritable assistant du médecin, le secrétaire médical est le premier interlocuteur du patient, au téléphone lorsqu'il souhaite prendre rendez-vous. Il met en confiance les personnes et répond à leurs questions, ou leurs appréhensions. Il peut aussi être amené à renseigner les patients sur les conditions de prise en charge des soins par les organismes d'assurance maladie et à s'occuper des feuilles de soins (carte vitale).

Le secrétaire médical est chargé au quotidien de préparer les comptes-rendus des consultations, des examens ou des interventions chirurgicales. Il peut aussi assister le médecin dans la gestion du cabinet (commandes de fournitures, gestion des factures...). A l'hôpital, le secrétaire médical peut aussi être amené à codifier et saisir dans un logiciel dédié les différents actes effectués, de façon à bien valoriser l'activité du médecin.

Le secrétaire médical s'occupe tout particulièrement des dossiers médicaux des patients, à la fois les dossiers papiers, et de plus en plus les dossiers informatisés ; il les classe et les archive. C'est un acteur essentiel dans le respect des droits des patients, en particulier le droit au respect de la confidentialité et du secret médical, mais aussi le droit pour les patients d'accéder aux informations médicales qui le concernent.

Le métier de secrétaire médicale s'exerce aussi bien à l'hôpital, en clinique ou en ville. Il peut s'exercer également dans les maisons de retraite ou les services du conseil général. 

Pour quelle rémunération ?

Le salaire mensuel brut d'un secrétaire médical à l'hôpital est d'environ 1 270 € en début de carrière ?et de 2 450 € en fin de carrière. 

Quelles sont les compétences et qualités nécessaires ?

Le secrétaire médical est le premier assistant du médecin, dont il doit connaître l'activité, les contraintes, les besoins, pour être le plus efficace possible.

Il doit faire preuve de rigueur dans son travail. En effet des erreurs dans un compte-rendu médical ou un mauvais classement peuvent entrainer de lourdes conséquences pour un malade. Il doit être très à l'aise avec les outils informatiques, notamment les outils de mise en forme, les logiciels de dossier médical informatisé, mais aussi des logiciels bureautiques classique (traitement de texte, tableau etc).

Il doit acquérir des connaissances de base sur les termes d'anatomie et de pathologie pour comprendre et user de la terminologie médicale. Le secrétaire médicale est soumis au secret professionnel, il doit faire preuve d'une grande discrétion autour des informations dont il dispose.

Continuellement en contact avec les patients et les familles, il doit posséder les techniques d'accueil, faire preuve de tact, savoir gérer des situations difficiles (personnes impatientes, inquiètes, choquées par un événement de vie…). Une bonne maîtrise de l'expression écrite et orale est souhaitable.

Quelle est la formation à suivre ?

La formation de secrétaire médicale est accessible à différents niveaux de diplômes, en fonction des instituts de formation : elle peut s'adresser aux bacheliers (bac technologique ou bac sciences technologiques de la santé et du social est conseillé), mais aussi aux diplômés de niveau brevet, BEP, CAP. Il n'existe cependant pas de diplôme d'État propre à la profession.

Le centre national d'enseignement à distance (CNED) organise une formation à distance sur une année, qui prépare notamment aux concours de la fonction publique.

Témoignage

Véronique, secrétaire médicale
« Je suis continuellement en contact avec les patients et les familles, je me dois donc d'être toujours accueillante et rigoureuse. Il faut parfois savoir être rassurante car certains patients appréhendent leur rendez-vous. Il y a beaucoup de dossiers médicaux informatisés à traiter dans la base de données, il faut donc être très organisé et maitriser l'informatique. Je travaille aussi quotidiennement en relation avec le médecin, notamment pour la gestion de son agenda. C'est donc un travail très varié où l'on ne s'ennuie jamais ! »

Découvrir d’autres métiers en vidéo