L’enquête Besoins en Main-d’Œuvre 2015



L’enquête annuelle "Besoins en Main-d’Œuvre" (BMO) est, depuis plusieurs années, un élément essentiel de connaissance du marché du travail en France.


C’est une initiative de Pôle emploi, réalisée avec les directions régionales du réseau et le concours du Crédoc (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie). Elle mesure les intentions de recrutement des employeurs pour l’année à venir.

Les employeurs ont donc été interrogés en 2014 sur leurs besoins en maind’œuvre pour 2015. L’enquête BMO fournit ainsi des indications précieuses à tous ceux qui recherchent un débouché à court terme.

1- Points de repère

Chaque année, Pôle emploi adresse un questionnaire à plus de 1,6 million d’établissements afin de connaître leurs besoins en recrutement par secteur d’activité et par bassin d’emploi pour l’année suivante.

Vous pouvez accéder aux données via une recherche par zone géographique jusqu’au bassin d’emploi, par métier et par secteur d’activité.

Métiers les plus recherchés par les employeurs

Les dix métiers (hors saisonniers) qui ont le plus grand nombre de projets de recrutement en 2015 sont les suivants :

  • Agents d’entretien de locaux
  • Aides à domicile et aides ménagères
  • Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine
  • Aides-soignants (médico-psycho, auxiliaire puériculture, assistants médicaux…)
  • Ingénieurs, cadres études & R&D informatique, responsables informatiques
  • Attachés commerciaux
  • Artistes (en musique, danse, spectacles, professeurs d’art)
  • Secrétaires bureautiques et assimilés
  • Serveurs de cafés, de restaurants
  • Professionnels de l’animation socioculturelle (animateurs et directeurs)

Métiers avec les plus fortes difficultés de recrutement

En 2015, les dix métiers pour lesquels les entreprises ont le plus de mal à recruter et qui offrent ainsi de réelles opportunités d’embauche sont les suivants :

  • Aides à domicile et aides ménagères
  • Ingénieurs, cadres études & R&D informatique
  • Cuisiniers
  • Employés de maison et personnels de ménage
  • Attachés commerciaux (en entreprise)
  • Sportifs et animateurs sportifs (encadrants)
  • Agents sécurité et surveillance, enquêteurs privés & assimilés
  • Employés de l’hôtellerie
  • Aides-soignants (médico-psycho., auxiliaires de puériculture…)
  • Serveurs de cafés, de restaurants (y.c. commis)

Métiers qui emploient le plus de saisonniers
En 2015, parmi les métiers qui emploient de nombreux saisonniers, les cinq métiers qui offrent le plus grand nombre de possibilités d’embauche sont les suivants :

  • viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs
  • agriculteurs salariés, ouvriers agricoles
  • serveurs de café, de restaurants
  • professionnels de l’animation socioculturelle
  • aides apprentis, employés polyvalents de cuisine

2 - Evolutions de l’emploi et perspectives pour les métiers

Croissance légère des projets de recrutement pour 2015
Les prévisions d’embauche exprimées par les employeurs progressent de 2,3% en 2015 pour s’établir à 1 739 300 projets répartis dans les 405 bassins d’emploi français (métropole et DOM). Ainsi, 38 700 projets d’embauche supplémentaires sont comptabilisés cette année.

La part d’établissements qui envisagent de recruter s’élève à 20,7% en 2015, contre 19,5% l’année précédente.

La hausse du nombre de projets de recrutement tient aussi bien aux besoins saisonniers que non saisonniers. La part de projets de recrutement à caractère saisonnier demeure stable en 2015 et s’établit à 39,3%.

Les recrutements envisagés en CDI, CDD de six mois ou plus et missions d’intérim de six mois ou plus progressent. Ils s’élèvent à 57,9% en 2015 contre 45,9% en 2014.

Un peu plus de 1 /3 des postes proposés sont des emplois durables : 35% des recrutements sont envisagés en CDI, contre 23% en CDD de plus de six mois et 42% en emplois temporaires.

Source :
http://bmo.pole-emploi.org/static/bmo2015

Aller plus loin :

Cet article vous a-t-il été utile ?