Armée de terre



Qui sommes-nous ?

L’armée de Terre est composée de 96 110 soldats et 14 000 civils, servant au sein de régiments, brigades, états-majors et organismes d’administration centrale, sur l’ensemble du territoire métropolitain et outre-mer. L’engagement opérationnel est la seule finalité de l’armée de Terre.

L’armée de Terre recrute environs 10 000 militaires par an, pour exercer un métier, celui de soldat, au-travers de près de 120 emplois regroupant près de 300 fonctions. Tout militaire est un soldat, un combattant, avant d’être un spécialiste. Que vous soyez qualifié ou non, il vous faut apprendre le métier.

On ne naît pas soldat, on le devient.

Le parcours professionnel hors du commun que l’armée de Terre propose, s’articule autour du tryptique : recrutement – formation – reconversion.

Nos missions :

L’armée de Terre doit remplir des missions exigeantes qui nécessitent des qualités fondamentales pour :

  • Intervenir dans le cadre d’un engagement multinational : l’armée de Terre évacue les ressortissants français et européens lorsque leur sécurité, voire leur vie, est menacée. Elle stabilise les théâtres d’opérations, aide les populations civiles. Elle accompagne militairement les gouvernements légitimes en rétablissant puis garantissant un niveau de sécurité propre à favoriser l’Etat de droit et leur porte assistance en respectant les accords internationaux.
  • Maintenir une capacité permanente d’action et de réaction autonome permettant d’intervenir dans des délais réduits : au quotidien, le soldat apprend à développer ses compétences, physiques, techniques, tactiques, comportementales (vie en communauté, cohésion, capacité d’adaptation, sens des responsabilités, esprit à la fois d’obéissance et d’initiative…), et les met en pratique dans le cadre des missions et engagements opérationnels.
  • Participer à la protection du territoire national en renfort du dispositif de sécurité intérieur et de sécurité civile : par exemple, l’armée de Terre va protéger les citoyens (missions intérieures type Harpie en Guyane ou Vigipirate dans toute la France…), ou encore aider la population (catastrophes naturelles comme les marées noires, les inondations…).

Une formation pour la vie :

L’armée de Terre recrute et forme ses soldats, qu’ils aient ou non une qualification. On ne naît pas soldat, on le devient. Il y a donc une place dans l’armée de Terre pour que chaque jeune français normalement motivé et disposant du potentiel requis pour acquérir progressivement les savoir-faire et le savoir-être du soldat professionnel.

La formation allie cours théoriques et pratiques. L’objectif est de développer chez les jeunes engagés le goût de l’effort, de leur enseigner des savoir-faire, valables pour la vie.

Le sport occupe une place centrale car le développement puis le maintien d’une bonne condition physique sont indispensables à l’efficacité opérationnelle sur le terrain (résistance à la fatigue et au stress). Les soldats acquièrent tout au long de leur parcours militaire (formation continue), des savoir-faire spécifiques comme transverses, assortis très souvent de qualifications reconnues, atouts pour la reconversion.

Le savoir-être est un apprentissage fondamental : discipline, rigueur, respect de soi-même et des autres… régissent la vie en groupe. Les soldats apprennent aussi les règles d’hygiène et de rusticité en opération, la solidarité et l’entraide entre « frères d’armes ». Le développement des valeurs morales constitue une part importante de l’acquisition de ce savoir-être. Les militaires doivent faire preuve d’un comportement exemplaire qui allie courage, dépassement de soi, honneur, loyauté et la volonté inébranlable de remplir la mission.

La méthode est la progressivité. L’armée de Terre dispense ainsi une formation complète et solide, valable pour la vie !

Recrutant de sans qualification à bac+5, l’armée de Terre se caractérise par un escalier social développé : 70% des sous-officiers sont issus des militaires du rang et 50% des officiers ont été sous-officiers ou militaires du rang.

Qui recrutons-nous :

Avec ou sans diplôme, devenez militaire du rang : hommes et femmes d’action, ils sont les spécialistes du combat à travers différents emplois (combattant de l’infanterie, de la cavalerie blindée, de l’artillerie, du génie, de la logistique, mécanicien optronique anti chars et NBC…) et fonctions (opérateur radio, tireur de précision, servant mortier, pilote blindé, servant canon, sapeur aide au déploiement, plongeur combattant du génie, auxiliaire sanitaire, magasinier munitions, mécanicien SIC…).

A partir de BAC-BAC+ 2, devenez sous-officier : techniciens et chefs d’équipe, les sous-officiers de l’armée de Terre sont les cadres de contacts en charge des responsabilités techniques et humaines. Ils commandent, encadrent, forment, conseillent et guide les militaires du rang.

A partir de BAC+3, devenez officier : issus des grandes écoles militaires ou servant sous contrat, spécialistes du commandement des hommes ou experts dans un domaine particulier, les officiers sont des hommes et des femmes d’action, de réflexion et de décision. Chefs militaires passionné par les relations humaines, ils optimisent le travail collectif pour remplir les missions. Hommes de terrain aussi bien que de conception et de planification, ils se forment pour être efficaces face aux hautes responsabilités.


S’engager.fr

http://sengager.fr

Les métiers

Cet article vous a-t-il été utile ?

4 votes