Semaine de l’apprentissage nomade de l’UNESCO 2013



L’UNESCO lance la deuxième Semaine de l’apprentissage nomade (MLW). Elle se déroulera au Siège de l’Organisation, à Paris, du 18 au 22 février 2013.


Pourquoi une semaine de l’apprentissage nomade ?

L’éducation pour tous est une des missions fondamentales de l’UNESCO.
Le but de cet évènement est d’apporter des éléments de réponse à la question suivante : Comment l’apprentissage mobile peut améliorer l’accès à l’éducation pour tous ?

Cette question sera traitée sous trois angles :

  • Comment les technologies mobiles peuvent améliorer les niveaux d’alphabétisation ?
  • Comment les technologies mobiles peuvent améliorer la qualité de l’éducation en soutenant les enseignants ?
  • Comment les technologies mobiles peuvent augmenter le taux d’accès des filles et des femmes à l’éducation ?
 JPEG - 57.1 ko

Cours en plein air - Bagh, Pakistan
© UNESCO/Françoise Pinzon Gil

Au Programme de cette semaine

  • Colloque sur l’apprentissage mobile (entrée libre) - 18 et 19 février, Paris

    La conférence de deux jours est l’événement majeur de la semaine et comprendra des intervenants principaux, des démonstrations de contenus et de technologies mobiles ainsi que des sessions thématiques en groupes plus réduits.

  • Forum des décideurs de haut niveau (sur invitation seulement) - 20 février, Paris
. Discussions autour des questions relatives à l’apprentissage mobile et aux politiques.

  • Séminaire en ligne (inscription libre) - 21 et 22 février, virtual

    Le séminaire en ligne permettra aux personnes en dehors de Paris de discuter des sujets liés à l’apprentissage mobile. Les experts en apprentissage mobile sélectionnés présenteront leurs projets et répondront aux questions des participants en temps réel.

Plus d’information sur le site de l’UNESCO


L’UNESCO en quelques mots

En 1945, la création de l’UNESCO répond à une conviction forte des nations marquées par deux conflits mondiaux en moins d’une génération : les accords économiques et politiques ne peuvent suffire à construire une paix durable. Celle-ci doit s’établir sur le fondement de la solidarité intellectuelle et morale de l’humanité. Pour en savoir plus sur l’UNESCO-

Cet article vous a-t-il été utile ?