Adrien, responsable informatique



Adrien est responsable informatique au sein d’une association de 250 personnes. Son métier : améliorer et faciliter au quotidien le travail des autres services grâce à l’informatique.


« L’informatique est là pour aider le business et c’est comme cela que nous perçoivent les autres services. »

Une vocation ou une découverte par hasard ?

J’ai découvert l’informatique un peu par hasard dans le cadre familial. Au lycée, c’était le seul secteur qui m’intéressait donc je me suis orienté vers cette voie.

Adrien, parle-moi un peu de ton travail

Je gère le service informatique au sein d’une association qui comptent environ 250 personnes. J’apporte des solutions aux problèmes que les utilisateurs rencontrent et améliorent les outils et les services pour qu’ils travaillent mieux.

Dans la pratique, on peut dire que 35 % de mon temps concerne le support utilisateur : je résous des problèmes ou je réponds à des demandes de services. Cela peut aller de la souris qui ne fonctionne plus jusqu’à paramétrer des exports de données via un outil GRC (gestion de relation client).
Je suis également amené à me déplacer sur nos différents sites pour changer du matériel ou superviser l’installation de matériels par nos prestataires.
Ensuite, il y a une partie achat de matériels et de logiciels qui correspond à 5/10 % de mon activité sur l’année. Je prépare les appels d’offres et j’arbitre entre les différents prestataires.
Enfin, le reste de mon activité consiste à gérer des projets qui émanent généralement de la direction. Ces projets impactent toute l’entreprise. Par exemple, j’ai récemment mis en place un système de visio-conférence sur tous nos sites en France.

Quelle formation as-tu suivie ? Quel a été ton parcours professionnel ?

J’ai fait un Bac STI Electrotechnique puis un BTS en alternance, informatique de gestion option administrateur réseaux.
Mon but était de travailler le plus vite possible, c’est pour cela que j’ai choisi une filière courte en alternance.
Après l’obtention de mon BTS, j’ai effectué une année de MCSA (Microsoft Certified Systems Administrator) en alternance. Cette certification n’est pas reconnue par l’Etat, mais est appréciée par certains employeurs. Cela m’a notamment aidé à décrocher mon poste actuel.
Je fais aussi de la veille car l’informatique est un domaine qui bouge beaucoup. C’est important d’être au courant de ce qu’il se passe dans le domaine surtout si on veut évoluer et essayer de faire des choses différentes.

Quelles sont les qualités et les compétences pour faire ton métier ?

Il faut aimer l’informatique aussi bien le logiciel que le matériel.
Suivant l’entreprise dans laquelle on est, il faut se rendre compte que l’informatique consiste à faire du support, c’est-à-dire qu’on est là pour aider les gens à travailler. L’informatique ne génère pas d’argent, ce n’est pas palpable tout de suite, au contraire ça coûte assez cher. L’informatique est là pour aider le business et c’est comme cela que nous perçoivent les autres services.
Quand on a cette mentalité, cela aide à communiquer avec les différentes directions, car elles se rendent compte que l’on comprend comment eux nous perçoivent.

Il faut aussi être curieux et autonome, car le responsable informatique est censé connaître le mieux l’informatique dans l’entreprise. Si tu n’es pas autonome, personne ne va te prendre par la main pour te dire comment faire.

Etre force de proposition est également une qualité importante, il ne faut pas hésiter à proposer des solutions pour aider les collègues à optimiser leur temps.

Sans oublier la rigueur, il faut écrire ce que l’on fait. Le temps que l’on perd à écrire c’est du temps que l’on gagne après. Quand on cherche une information et qu’elle n’est pas écrite, on essaie de se souvenir ce qui avait été fait il y a un an. La tradition orale peut fonctionner dans une petite structure, mais cela devient compliqué quand il y a plus de monde dans l’entreprise.

Un conseil à donner

Il est indispensable faire de la veille et de s’intéresser aux produits informatiques qui ne sont pas forcément en place dans l’entreprise dans laquelle on est. Il faut aussi consacrer du temps personnel pour monter des plateformes de test chez soi, car c’est selon moi la seule façon d’apprendre.
Enfin, il est important de communiquer avec les autres en sortant de son bureau, car on apprend beaucoup plus de choses de manière informel.


En savoir plus

Fiches métiers

Cet article vous a-t-il été utile ?