"On rend un service avant tout, donc il faut être professionnel."



Découvrez l’interview de Jean-Yves, artisan en menuiserie. Depuis 2000, il dirige AEDIFIBAT, une entreprise de cinq salariés.


 JPEG - 860.1 ko

Son parcours

Après plusieurs années à voyager dans les mers du sud, Jean-Yves décide de se lancer dans la menuiserie. A 24 ans, il passe un CAP en menuiserie agencement et conception.
Quelques années plus tard, en 2000, Jean-Yves crée sa société : « J’ai décidé de créer mon entreprise, car je tenais à être autonome. Je pense que beaucoup d’artisans ont ce principe de vouloir être relativement indépendant. Il y a certain degré d’autonomie, de responsabilité et de liberté. »

Pourquoi la menuiserie ?

« C’est un métier de création, de réalisation, qui nous met en relation avec les clients. Il y a un côté créatif, un côté relationnel, un côté de gestion, ce sont des éléments qui me correspondent dans la vie. »

 JPEG - 605.3 ko

Son travail

« Je m’occupe de la conception, je réalise les plans, je gère tout ce qui est créatif. Ensuite, mon équipe prend le relais et réalise chez le client en fonction de mes plans. », nous explique Jean-Yves.
Son travail ne s’arrête pas là, puisqu’il gère quotidiennement les devis, prospecte de nouveaux clients et effectue le suivi des projets. Il briefe chaque jour son équipe en lui indiquant les tâches et les missions à réaliser.

 JPEG - 692.7 ko

Les qualités pour devenir artisan

« Il faut être entreprenant et assumer son projet. Cela veut dire que tout n’est pas rose et il faut savoir se lever chaque matin et relever les défis de la journée. Ce n’est pas la même chose que d’être salarié où on a des défis à réaliser qui sont communiqués par le patron, mais avec un degré de responsabilité bien moindre. », nous explique Jean-Yves.
Il ajoute que « Travailler avec des gens, nécessite d’être à la fois diplomatique, ferme et conciliant. Avec les clients, il faut savoir conseiller et assumer des délais. On rend un service avant tout, donc il faut être professionnel. »

Son conseil

« J’ai deux conseils à donner. Premièrement, il ne faut surtout pas y aller sans formation, car ça ne s’invente pas. On n’est pas bricoleur, mais menuisier. Il y a des bases dans le métier qu’il faut connaître et maîtriser. Deuxièmement, il faut être entreprenant et plutôt que de chercher à gagner vite de l’argent, il faut chercher à réaliser son projet. L’argent vient plus tard généralement »


Plus d’information sur le métier de menuisier

Alexandre, poseur en menuiserie


Source : You tube WebTV Artisanat

Consultez la fiche métier de menuisier-agenceur.

Cet article vous a-t-il été utile ?