Tourisme, hôtellerie, restauration : des opportunités à saisir



Les secteurs du tourisme et de l’hôtellerie-restauration ne connaissent pas la crise et embauchent massivement. La demande d’effectifs ne désemplit pas notamment celle de travailleurs saisonniers.


 JPEG - 1 Mo

La France, première destination mondiale

Malgré un contexte économique difficile, la France continue d’attirer les visiteurs internationaux. En 2011, plus de 81 millions de touristes étrangers se sont bousculés pour visiter la France.

Pour faire face à cette demande croissante, les secteurs du tourisme et de l’hôtellerie-restauration ne connaissent pas la crise et embauchent massivement. La demande d’effectifs ne désemplit pas, notamment celle de travailleurs saisonniers.

Des secteurs qui recrutent

L’enquête annuelle de Besoins en main-d’oeuvre réalisée chaque année par Pôle Emploi, révèle que les métiers de serveurs de café, commis de cuisines, cuisiniers, employés de l’hôtellerie sont parmi les plus recherchés en 2013 (hors saisonniers).
Contrairement aux idées reçues, les recruteurs des secteurs du tourisme et de l’hôtellerie-restauration ne recherchent pas uniquement des salariés saisonniers puisque que près de la moitié des postes proposés sont des emplois durables, en CDI ou CDD de longue durée (6 mois et plus).

Concernant l’emploi saisonnier, c’est sans surprise que nous retrouvons dans les 5 premiers métiers les plus recherchés, les secteurs de l’hôtellerie-restauration et du tourisme.

Top 5 des métiers saisonniers les plus recherchés

  • Viticulteurs, arboriculteurs salariés, cueilleurs
  • Serveurs de café, de restaurant et commis
  • Professionnels de l’animation socioculturelle (animateurs et directeurs)
  • Agriculteurs salariés, ouvriers agricoles
  • Employés de l’hôtellerie
  • Aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine (y compris crêpes, pizzas, plonge)

Des métiers variés

Agent de restauration, commis de restauration, femme de chambre, manager, maître d’hôtel, serveur, sommelier, chef de partie, chargé d’assistance, animateur polyvalent ... Les métiers des secteurs du tourisme et de l’hôtellerie restauration sont très variés et permettent d’exercer des responsabilités plus ou moins importantes.

Maître d’hôtel
Hôte attentionné et prévenant, il est aussi l’homme-orchestre de la salle de restaurant. À la tête des chefs de rang, le maître d’hôtel veille à la qualité du service et à la satisfaction des clients.


Guide touristique
Accompagne des personnes lors de circuits touristiques ou de visites de sites afin de leur faire découvrir des lieux (spécificités géographiques, historiques, culturelles, ...), selon les règles de sécurité des biens et des personnes.
Peut animer des conférences.
Peut effectuer un accompagnement sportif (randonnée équestre, ascension de sommets, ...).


Agent de voyage/de réservation
Informe et conseille la clientèle sur les caractéristiques de produits touristiques (voyages, locations, prestations, ...) et réalise tout ou partie des opérations de vente (réservation, émission de titres de transport, suivi administratif, ...), selon les objectifs commerciaux de la structure.
Peut réaliser l’assemblage d’une offre touristique à la demande. Peut réaliser des ventes par téléphone.


Hôtesse de l’air/Steward
Met en place les mesures de sécurité, de sûreté (fonctionnement des équipements de bord, ...) et de confort des passagers (accueil, prestation de services, ...) à bord des avions, selon la réglementation aéronautique et les impératifs commerciaux (qualité, délais, ...).
Peut animer une ou plusieurs équipes de Personnels Navigants Commerciaux et dispenser la formation réglementaire.
Peut effectuer des activités annexes (nettoyage de cabine, chargement de bagages, ...) en fonction du type de vol.


Barman
Effectue le service au comptoir, en salle, en terrasse, de boissons chaudes ou froides selon la législation relative à la consommation d’alcools. Entretient la verrerie, les équipements du bar et les locaux selon les règles d’hygiène et la réglementation sur les Etablissements Recevant du Public (ERP).


Chef de partie
Assure le bon fonctionnement des tables de jeux placées sous sa responsabilité, en veillant à l’application de la réglementation en vigueur par l’ensemble des acteurs et en fournissant la qualité de service attendue. Le chef de partie peut circuler dans toute la salle pour des activités autres que la surveillance des jeux (relations clientèle par exemple).

Cette liste n’est pas exhaustive, pour trouver d’autres métiers, utilisez notre moteur de recherche.


Source
Enquête sur les besoins de main-d’oeuvre 2013, Pole Emploi
Les Echos

Cet article vous a-t-il été utile ?