La réorientation, mode d’emploi



Que vous sortiez du lycée ou que vous soyez déjà bien établi dans votre carrière, la réorientation, il n’est jamais trop tard pour y penser. De nombreuses raisons peuvent vous pousser à vouloir changer de voie : le manque de reconnaissance de votre travail ou une perte d’intérêt. Mais attention à ne pas vous jeter dans une reconversion hâtive et infructueuse. Voici quelques conseils pour vous aider dans votre quête de réorientation professionnelle.


Définir son projet

Commencez par vous poser les bonnes questions. Pourquoi cette reconversion ? Quel est votre but ? Est-ce dans l’optique de meilleures conditions de travail ? Ou peut-être un meilleur salaire ? Quels que soient vos objectifs, il est primordial de ne pas vous lancer dans l’inconnu total. Vers quel domaine souhaitez-vous vous tourner et vers quel métier plus précisément ? Faites des recherches sur ce dernier afin de connaître les besoins du marché le concernant, et peut-être d’envisager de vous former ou peut-être même de reprendre des études. Ce sont ce genre de questionnements qui vous aideront à construire un projet concret.
Pour vous aider dans vos recherches, voici quelques sites pour trouver des informations sur les métiers et les besoins du marché :

  • Orientation pour tous : rubrique Métiers. Vous trouverez dans cette rubrique : des fiches métiers, des études sur les métiers d’avenir, des vidéos métiers...
  • Apec : des études prospectives sur les métiers qui recrutent.
  • Pôle emploi.org : statistiques et analyses sur les métiers et les secteurs d’activités.
  • Onisep : un site complet qui propose des fiches métiers avec des témoignages de professionnels. Ce site s’adresse davantage à un jeune public.

Se fixer des objectifs réalisables

Si vous envisagez un nouvel emploi nécessitant la reprise d’études, ou d’une formation, assurez vous que vous êtes prêts à vous engager. Reprendre des études n’est pas fait pour tout le monde. Cela demande beaucoup de temps et un risque de perte de revenu. De plus, n’oubliez pas de vous renseigner sur les aides dont vous pouvez bénéficier pour financer votre formation.

Etre aidé via le conseil en évolution professionnelle

Connaître ses points forts et ses points faibles est primordial dans l’optique d’offrir vos services à un nouvel employeur ou en tant qu’auto-entrepreneur. Votre CV devra correspondre à votre nouveau projet et mettre en avant vos nouvelles compétences acquises. Utilisez votre reconversion comme un avantage, n’hésitez pas à “vous vendre” dans votre cv et lettre de motivation et construisez ces derniers en fonction des besoins des recruteurs.

Pour vous aidez dans votre démarche, demandez un Conseil en évolution professionnelle
Le conseil en évolution professionnelle (CEP) est une prestation gratuite d’ accompagnement dans l’élaboration d’une évolution ou d’un projet professionnel. Ouvert à tous, elle est proposée par 5 opérateurs nationaux.

Cet article vous a-t-il été utile ?