Les métiers ayant le moins de chômeurs



A l’occasion du Bac 2018, Qapa, l’agence intérim 100%, publie son baromètre des métiers qui recrutent et ceux qui mènent au chômage. Cette analyse du marché de l’emploi actuel permet d’aider les bacheliers dans leur choix de formations et de métiers.


Les métiers ayant le moins de chômeurs

Cariste

Le magasinier cariste évolue dans un entrepôt ou un magasin. Il y réceptionne, stocke, prépare et expédie des articles de toutes sortes (pièces détachées d’ordinateur, fournitures automobiles, matériaux de construction, produits alimentaires...).

Chauffeur livreur

Livre ou enlève des marchandises, colis, matériaux, déchets, ... à partir d’une tournée prédéfinie et sur un périmètre géographique restreint.
Effectue le circuit de livraison au moyen d’un véhicule léger ou d’un véhicule poids lourd selon la réglementation du transport routier et les impératifs de satisfaction de la clientèle (délais, qualité, ...).

Comptable

Le comptable enregistre les opérations comptables au jour le jour. Il prépare la clôture des comptes annuels, qui seront vérifiés par l’expert-comptable et certifiés par le commissaire aux comptes. Il établit les feuilles de paie des salariés, les déclarations fiscales et sociales, etc.

Soudeur

Assembler par fusion des pièces mécano soudées de métal : un des gestes emblématiques de l’industrie, qui nécessite une parfaite habileté dans le maniement des outils. C’est aussi un métier de plus en plus technologique, avec le développement de procédés robotisés.

Tourneur-fraiseur

A l’aide d’un tour (à commande numérique ou manuelle), il/elle façonne des pièces de métal nécessaires à la construction mécanique.

Chaudronnier

Acier, cuivre, aluminium, laiton : il/elle façonne les pièces de métal pour leur donner forme... Il/elle travaille à la main, avec une précision d’artisan, mais aussi à l’ordinateur (vision 3D).

Les 3 métiers à choisir pour être au chômage

Les 3 pires formations sans offre d’emploi

  • Géographe
  • Arts du spectacle
  • Cinéma / audiovisuel

Le marché du travail : une révolution permanente

Cette étude, menée par l’agence intérim Qapa, est à prendre avec des pincettes. Elle peut certes aider dans l’orientation, mais il faut reconnaître que le marché du travail est très mouvant, il change de jour en jour. Des métiers qui recrutent en 2017 peuvent vite devenir obsolètes l’année d’après. De plus, comme le souligne France stratégie, les métiers de demain n’existent pas encore, ils seront créées en fonction des usages et des nouvelles technologies qui vont apparaître.

Les métiers qui recrutent moins subissent souvent des transformations. Par exemple, les employés de banque sont de moins en moins nombreux, mais le secteur bancaire continue d’en recruter notamment pour remplacer les départs à la retraite. En outre, pour faire face aux évolutions des pratiques et des besoins, il recrute sur d’autres postes, comme par exemple des opérateurs de marché, des spécialistes des opérations bancaires ou des chargés de clientèle entreprise.

Attention aux idées reçues ! Prenons l’exemple de l’industrie qui est souvent décriée.
Les différentes études (France stratégie, observatoire de la métallurgie...) démontrent que le secteur industriel est dynamique en termes de recrutement. Il recherche des collaborateurs qualifiés dans des domaines et fonctions variés : tourneurs, soudeurs, chaudronniers, mais aussi des techniciens et des ingénieurs. L’étude Qapa confirme également cet essor avec trois métiers industriels (soudeur, tourneur et chaudronnier) dans le top des métiers qui recrutent.


En savoir plus

Consultez nos synthèses sur les métiers qui recruteront dans les années à venir :

Cet article vous a-t-il été utile ?