Objectif 10 000 apprentis dans la Fonction publique en 2018



Devenir apprenti dans la Fonction publique, c’est possible ! Le gouvernement favorise l’apprentissage au sein des trois fonctions publiques (Etat, territoriale et hospitalière) et souhaite recruter 10 000 apprentis à partir de septembre 2018. De nombreux postes en alternance sont proposés dans des fonctions variées allant des ressources humaines à la gestion financière en passant par la maintenance ou l’urbanisme.


L’apprentissage dans la Fonction publique, en bref

Le contrat d’apprentissage permet aux jeunes de 16 à 25 ans d’obtenir un diplôme en alternant périodes en entreprise et périodes en centre de formation d’apprentis (CPA) tout en étant rémunéré. En résumé, l’apprentissage vous permet d’obtenir un diplôme, de vous former à un métier sur le terrain tout en percevant une rémunération. Cette rémunération dépend de votre âge et de votre avancement. Par exemple, si vous avez 16 ans et que vous êtes en 1ère année, vous percevrez 25 % du Smic. En revanche si vous avez plus de 21 ans et que vous êtes en 3e année, vous gagnerez 78 % du Smic.

La Fonction publique recrute du Cap au Bac +5

Tous les secteurs et tous les niveaux de diplôme sont possibles dans la Fonction publique. Les collectivités, ministères, établissements publics, universités… recrutent du Cap au Bac plus 5 dans des secteurs variés, par exemple :

  • Juridique ;
  • Marchés publics ;
  • Ressources humaines ;
  • Informatique et réseaux ;
  • Communication, multimédia ;
  • Restauration ;
  • Administration générale ;
  • Maintenance, logistique ;
  • Mécanique ;
  • Aéronautique ;
  • etc.

Comment devenir apprenti dans la Fonction publique ?

Les offres en apprentissage dans la Fonction publique ne manquent pas ! Elle recherche actuellement des graphistes, des gestionnaires de formation, des chargés de communication, des secrétaires, des assistants, des gestionnaires …

Pour devenir apprenti, vous pouvez répondre à une offre publiée sur :

Ou bien, vous pouvez aussi envoyer une candidature spontanée à l’établissement de votre choix.


Soraya Souna, Centre Inffo

Cet article vous a-t-il été utile ?