Comment dynamiser les services à la personne en région Hauts-de-France ?



Les services à la personne jouissent d’une bonne image en région Hauts-de-France et sont utilisés par 37 % des actifs. Ce secteur a un potentiel de développement qui nécessite des ajustements au niveau de l’offre de service et une meilleure communication des prestations possibles auprès du grand public.


9 actifs sur 10 ont image positive des services à la personne, mais ...

37 % des actifs habitant en région Hauts-de-France ont utilisé les services à la personne principalement par manque de temps, suite à des problèmes de santé et par manque de compétences. 93% d’entre eux sont satisfaits de la prestation rendue.
L’étude précise que 9 actifs sur 10 ont une bonne image des professionnels des services à la personne, mais ils connaissent mal les offres et les prestations proposées.
Il ressort de cette étude qu’il faut renforcer la communication sur l’offre des services à la personne en insistant sur la satisfaction des clients.

... 6 actifs sur 10 ne recourent pas aux services à la personne

Partant du constat que le secteur jouit d‘une bonne image, mais que les prestations restent parfois méconnues, l’étude propose des recommandations. Pour booster le recours aux services à la personne, il serait opportun de :

  • communiquer de façon pédagogique et pragmatique (quels services, quelles garanties …)
  • de faciliter et sécurisé l’accès aux services à la personne (apporter une réponses claire et simple aux besoins des clients)
  • favoriser des mesures incitatives et impliquant les employeurs de la région. Par exemple, des mesures de type « pour toute reprise d’emploi, 2 heures de SAP offertes » en CESU prefinancésur le principe « essayer c’est l’adopter ».

En proposant des services plus proches des préoccupations de ses clients, le secteur des services à la personne pourrait accroître son chiffre d’affaires et augmenter ses recrutements.


En savoir plus

Cet article vous a-t-il été utile ?