Devenez animateur 3D avec l’Ecas : 2e session de recrutement 2018/2019



Vous recherchez un métier qui recrute ? Formez-vous avec l’Ecas, une école d’animation 3D solidaire et gratuite. Elle recrute 30 à 40 personnes pour leur apprendre le métier d’animateur 3D. La formation dure 7 mois et est ouverte à toutes et à tous.


Qui peut candidater à l’Ecas ?

Toute personne résidant en France et majeure au moment de l’entrée en formation, sans discrimination de nationalités ou de zones géographiques. Aucun niveau minimum d’étude ou d’expérience professionnelle n’est requis.

Comment candidater à l’Ecas ?

L’inscription se déroule en trois étapes :

  • Etape 1 jusqu’au 30 août 2018 : test via application en ligne accessible sur la page Candidater du site ecas.fr
  • Etape 2 en septembre 2018 : Mise en situation sur PC et sur le site d’un studio d’animation.
    Ces 2 phases de test permettent de détecter un potentiel d’animateur, des capacités, des prédispositions, ainsi qu’une adaptabilité rapide.
  • Etape 3 en octobre 2018 : entretien d’admission

Les résultats seront communiqués courant novembre 2018 pour une formation débutant en décembre 2018 ou janvier 2019

Comment se déroule la formation ?

Un rythme soutenu permettra aux stagiaires de maîtriser, à travers 9 modules, les techniques de l’animation de personnages 3D, le maniement des logiciels informatiques d’animation, la préparation des scènes et le travail en équipe.
La formation dure 7 mois, soit 945 heures de formation.

Où et quand se déroule la formation ?

La formation se déroule dans un espace dédié au sein du Pôle Image La Cartoucherie de Bourg-Lès-Valence (Cour des Images - Rue de Chony - 26500 Bourg-Lès-Valence).
La deuxième promotion de 30 à 40 stagiaires débutera en décembre 2018 ou janvier 2019.

Zoom sur le métier d’animateur 3D

En 3D, le travail se fait uniquement sur ordinateur pour donner l’impression de relief et de volume. L’animateur 3D ne dessine pas puisque les personnages qu’il anime sont déjà modélisés en images de synthèse. Il travaille à partir d’un " squelette " habillé de texture (peau, vêtements, par exemple) qu’il va faire bouger, parler, etc. Il définit également les ombres et les lumières pour amplifier l’illusion de la réalité.


Plus d’information sur le site de l’Ecas

Cet article vous a-t-il été utile ?

5 votes