L’emploi touristique en hausse en région Hauts-de-France



9e région touristique, les Hauts-de-France a généré, en 2013, 50 000 emplois grâce au tourisme. L’emploi touristique a augmenté de 2 % entre 2011 et 2013.
Malgré des conditions climatiques peu clémentes, la région a su tirer son épingle du jeu grâce au tourisme d’affaires et à ses atours culturels et patrimoniaux.


Hauts-de-France : 9e région touristique

Une étude de l’Insee publiée en juillet 2017 révèle que le tourisme engendre plus de 6 milliards de retombées économiques dans les Hauts-de-France, plaçant la région à la 9e position. La consommation touristique représente 4,3 % du PIB de la région.
Elle se répartit en trois grands segments

  • 51 % pour les dépenses en services (hébergement marchand, restauration, transport, loisir culture)
  • 42 % les dépenses annexes non spécifiques au tourisme (achats d’aliments, de boissons, transports, taxis…)
  • 7 % les dépenses liées à l’hébergement non-marchand ((résidences secondaires)

Quelles conséquences sur l’emploi ?

Selon une étude Insee publiée en mars 2017, la région Hauts-de-France a généré 50 000 emplois grâce au tourisme. Entre 2011 et 2013, l’emploi touristique a progressé de 2 %.
La restauration est le premier secteur régional avec 13 000 emplois suivis de l’hébergement marchand (11 000 emplois) et des activités culturelles et de loisirs (11 600).

Restauration : 13 000 emplois

L’Insee indique que la consommation dans les restaurants et cafés est l’activité la plus importante dans la région avec 852 millions d’euros dépensés par les touristes. Cela s’explique par la part importante de tourismes d’affaires, en particulier dans la métropole lilloise. Bénéficiant d’axes routiers très empruntés (A1, A16), les Hauts-de-France est la 4e région de France pour les fréquentations liées au tourisme d’affaires.

Les métiers de la restauration

Hébergement marchand : 11 000 emplois

Ensuite, viennent les dépenses liées à l’hébergement marchand avec 746 millions d’euros. L’hôtellerie arrive en tête suivie des gîtes et locations saisonnières et pour finir les campings.

Les métiers de l’hébergement

6 300 emplois pour les activités de sports et de loisirs et 5 300 pour les activités culturelles

Enfin, la région Hauts-de-France est également marquée par un tourisme dynamisé par les nombreux sites culturels et patrimoniaux ainsi que par les parcs d’attraction. L’Insee indique que 422 millions d’euros ont été dépensés dans de services culturels, sportifs et de loisirs. Parcs d’attraction, casinos, atouts culturels et patrimoniaux, la région Hauts-de-France réussit à attirer les touristes notamment en proposant des visites la journée. De plus, la région étant très bien desservie en transports en commun et en infrastructures autoroutières, les déplacements sont facilités.

Les métiers liés aux activités culturelles, de sport et de loisirs

Que vous soyez à la recherche d’un emploi, en reconversion professionnelle ou à la recherche d’une vocation, le secteur du tourisme en Hauts-de-France continue de progresser et offre de belles opportunités.


En savoir plus

Cet article vous a-t-il été utile ?