Les embauches dans le cinéma et l’audiovisuel repartent à la hausse en Ile-de-France



Depuis 2015, la croissance repart dans le secteur du cinéma et de l’audiovisuel avec une hausse de +9 % des effectifs. Ce dynamisme se confirme en 2017 avec une relocalisation de tournages à gros budgets en Ile-de-France.


2016 : l’emploi repart à la hausse en Ile-de-France

L’Observatoire de la production audiovisuelle et cinématographique le confirme : la croissance repart à la hausse. Après une année 2014 assez stable, les embauches se font plus nombreuses depuis 2015 et l’embellie se confirme en 2017.

Selon l’observatoire, la reprise de la croissance est portée par plusieurs facteurs :

  • La relance des investissements dans le cinéma français (+28 %)
  • L’augmentation du crédit d’impôt international qui passe de 20 à 30 %. Ce qui a permis de tripler l’accueil des productions internationales
  • Le crédit d’impôt national a permis une relocalisation des tournages de films français
  • La vitalité de la filière 3D

Zoom sur deux filières d’avenir : l’animation 3D et les effets visuels numériques

Plusieurs sociétés d’animation franciliennes poursuivent leur développement via des productions françaises (par exemple : Moi, moche et méchant) ou via des productions d’animation pour le compte de commanditaires étrangers.
Près de 120 entreprises produisent un chiffre d’affaire de près de 120 millions d’euros.

Dans le secteur des effets visuels numériques, l’observatoire constate une forte croissance ces 10 dernières années avec +54 % des effectifs.
Cette filière rassemble 3 480 salariés dont 585 en CDI et 2350 techniciens en CDDU (Contrat à durée déterminée d’usage).

Cet article vous a-t-il été utile ?