SALON PARIS POUR L’EMPLOI : le béton a de l’avenir !



Le SNBPE (Syndicat national du béton prêt à l’emploi) et l’UNICEM (Union nationale des industries de carrières et des matériaux de construction) seront présents au salon Paris pour l’emploi qui se tiendra place de la Concorde les 4 et 5 octobre prochains.
L’occasion pour les professionnels du béton de valoriser les expertises et les savoir faire du secteur, et de présenter les formations et métiers qu’il propose.


Le béton : un secteur au poids économique important

En 2015, le chiffre d’affaires du secteur s’élevait à près de 12 milliards d’euros.
La production de béton prêt à l’emploi n’a cessé d’augmenter depuis 2016 (36,1 millions de m3) et sa production est estimée à près de 39,2 millions de m3 en 2018. Les professionnels du béton représentent près de 65 000 emplois directs et 200 000 emplois indirects sur près de 4400 sites industriels en France.

Des enjeux environnementaux propices à l’innovation

Face aux nouveaux enjeux environnementaux (notamment à travers la démarche E+C-), le secteur du béton est l’un des plus dynamiques et des plus attractifs en termes d’évolution de carrière, de pérennité de l’emploi, et d’innovation. Matériau le plus utilisé dans le monde, le béton est indissociable de l’aménagement durable des territoires : ouvrages d’art, infrastructures et constructions (logements, hôpitaux, bureaux etc.). Egalement en constante évolution, il révolutionne les modes constructifs et fait l’objet d’une recherche-développement importante permettant :

  • aux architectes de bénéficier de nouvelles performances libérant leur créativité,
  • aux maîtres d’ouvrage de travailler un matériau d’une durabilité incomparable,
  • aux maîtres d’oeuvre d’obtenir des techniques de coulage toujours plus sûres et rapides.
    Les compétences pour les métiers du béton sont donc multiples tant les matériaux utilisés et les façons de mettre en oeuvre sont nombreux.

Des métiers et savoir-faire diversifiés

Du CAP au bac+5, le secteur du béton prêt à l’emploi a de quoi séduire de nombreux profils tels que :

  • les amateurs de géologie et/ou ceux qui souhaitent un métier en contact avec la nature,
  • les passionnés de mécanique et de gros engins et/ou les jeunes captivés par la protection de la biodiversité,
  • les professionnels attirés par la recherche-développement des produits de construction de demain et/ou les apprentis à la recherche d’un métier d’avenir technique, concret, durable.

Le secteur offre un grand panel de métiers qui peuvent s’exercer sur le terrain, en milieu rural et dans des entreprises à taille humaine.

Informations pratiques

  • Date : 4 et 5 octobre 2018
  • Lieu : Place de la Concorde

Cet article vous a-t-il été utile ?