Bilan de compétences



Le bilan de compétences vous permet d’analyser vos compétences professionnelles et personnelles ainsi que vos aptitudes et vos motivations afin de définir un projet professionnel et, le cas échéant, un projet de formation.


Etes-vous concerné ?

Si vous êtes salarié, demandeur d’emploi, travailleur non salarié, vous pouvez bénéficier d’un bilan de compétences.
Le prestataire de bilan de compétences figure sur la liste de la Transitions Pro de votre région (CPIR).

Comment se déroule-t-il ?

Le bilan de compétences se déroule en trois étapes :

  • la phase préliminaire : vous êtes reçu individuellement pour définir vos besoins et être informé des conditions du déroulement du bilan, et des moyens utilisés ;
  • la phase d’investigation : menée de façon individuelle et/ou collective, elle vous permet d’identifier et d’évaluer vos compétences et aptitudes, afin de construire un projet professionnel ;
  • la phase de conclusion : les résultats du bilan vous sont exposés de recenser les moyens et conditions favorisant la réalisation du projet professionnel. Un écrit vous est remis qui ne peut être diffusé sans votre autorisation.

De plus, le prestataire s’engage à assurer un suivi de son intervention, en vous proposant une rencontre six mois après la fin du bilan de compétences pour faire le point sur votre situation.

Quels sont vos droits et vos obligations ?

La réalisation d’un bilan de compétences nécessite la signature d’une convention entre l’organisme prestataire de bilan de compétences et vous (l’employeur si le bilan est proposé à sa demande).

Les résultats du bilan de compétences restent votre propriété. L’employeur ne peut avoir aucun retour sans votre accord.

Le bilan se réalise sur un laps de temps de 24 heures maximum (soit à peu près trois semaines).

Comment est-il mis en œuvre ?

Vous pouvez obtenir le financement, à votre initiative, du bilan de compétences par votre compte personnel de formation. Si vous en faites la demande dans le cadre de votre contrat de travail, et que vous souhaitez le réaliser sur votre temps de travail, vous devrez en faire la demande à votre employeur au moins 60 jours avant le bilan de compétences. Auquel cas, votre rémunération est maintenue.

Le bilan, avec votre accord, peut également s’effectuer à la demande de l’employeur dans le cadre du plan de développement des compétences. La rémunération est également maintenue s’il s’effectue sur votre temps de travail.

Où se renseigner ?


Voir aussi

Cet article vous a-t-il été utile ?