Garantie jeunes



En situation de grande précarité, la Garantie jeunes est un accompagnement à l’insertion professionnelle durable. C’est une des 4 "phases" du PACEA.


Quel en est le principe ?

La Garantie jeunes s’inscrit dans le cadre du Parcours contractualisé d’accompagnement vers l’emploi et l’autonomie (PACEA). L’accompagnement peut être individuel et/ou collectif formalisé par un contrat et une aide financière.

Etes-vous concerné ?

Pour pouvoir en bénéficier, vous devez remplir des conditions cumulatives d’âge, de situation sociale et professionnelle :

  • Vous devez avoir au moins 18 ans et pas plus de 25 ans.
  • Vous ne devez pas vivre chez vos parents ou, si c’est le cas, ne pas recevoir d’aide financière de leur part.

Vous ne devez pas :

  • être étudiant ;
  • suivre une formation professionnelle ;
  • être en emploi (équivalent de la catégorie A des demandeurs d’emploi)

Quels sont vos droits et vos obligations ?

La Garantie jeunes prend la forme d’un contrat d’accompagnement d’un an qui peut être prolongé de 6 mois. Il faut en même temps ou au préalable s’inscrire dans le Parcours contractualisé d’accès à l’emploi et l’autonomie (PACEA). A partir d’un diagnostic de votre situation, de vos projets et de vos demandes par le conseiller de la Mission locale, un contrat d’engagement est signé.
Conclu pour un an, il mentionne :

  • les objectifs et les étapes du parcours, et sa durée ;
  • les engagements de la Mission locale ;
  • votre engagement de participation aux différentes actions prévues ;
  • l’attribution d’une allocation, son montant et sa durée prévisionnelle.

Il peut être rompu :

  • dès lors que la Mission locale estime que vous êtes devenu autonome ;
  • à votre 26ème anniversaire ;
  • à votre demande expresse ;
  • en cas de manquement aux engagements souscrits dans votre contrat

Quel est le montant de l’aide ?

La Garantie jeunes vous donne droit à une aide forfaitaire mensuelle équivalente au RSA pour une personne seule.
Vous devez déclarer chaque mois vos revenus éventuels d’activité à la Mission locale et certifier par écrit la sincérité de ces informations, sous peine de vous exposer au reversement de l’aide financière perçue.
Les conditions de ressources sont appréciées sur les trois mois précédant l’entrée en Garantie jeunes et leur moyenne ne doit pas dépasser le montant forfaitaire du revenu de solidarité active (déduction faite du forfait logement).
Si la moyenne de vos ressources dépasse de 30 % maximum le montant forfaitaire du RSA (déduction faite du forfait logement), votre dossier peut être présenté à la commission locale pour une demande de dérogation.
Jusqu’à 300€ nets mensuels, ces revenus sont cumulables en totalité avec l’allocation. Au-delà,
l’allocation est dégressive et s’annule lorsque les ressources du jeune atteignent 80 % du SMIC brut,
soit un niveau équivalent à celui du SMIC net.

Où se renseigner ?

Mission locale
CIDJ
Cap emploi

Cet article vous a-t-il été utile ?