Tourneur industriel



A l’aide d’un tour (à commande numérique ou manuelle), il façonne des pièces de métal nécessaires à la construction mécanique.


Produire - Réaliser
Activités
Analyser le dessin d’une pièce à usiner
Identifier les phases d’usinage
Effectuer la mise au point d’un programme
Ajuster et modifier des outils de coupe
Choisir le montage et régler les machines (conventionnelles ou à commande numérique)
Surveiller le travail des machines
Donner une forme cylindrique à la pièce usinée
Compétences
Maîtrise des appareils de métrologie
Connaissance des langages de programmation
Utilisation de logiciels de CFAO
Interprétation de dessins industriels
Représentation spatiale des volumes
Capacités à effectuer des calculs
Aptitude à se conformer aux objectifs de la production
Perspectives d’évolution
Chef d’équipe
Contrôleur qualité
Opérateur usinage à commandes numériques
Technicien contrôle non destructif
Technicien méthodes
Technicien qualité
Technicien usinage
Métiers avoisinants
Conducteur de ligne automatisée
Fraiseur industriel
Opérateur usinage à commandes numériques
Technicien de laminage à chaud
Accès au métier
Ce métier est accessible avant le bac via un BEP ou CAP Métiers de la production mécanique informatisée, ou au niveau Bac via un Bac Professionnel Productique mécanique option usinage.

Le CQPM Tourneur industriel et le Titre professionnel tourneur sur machines conventionnelles et à commande numérique permettent d’accéder à ce métier par la formation continue ou la VAE.

Un ou plusieurs Certificat(s) d’Aptitude à la Conduite En Sécurité -CACES- conditionné(s) par une aptitude médicale à renouveler périodiquement est (sont) requis.

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 vote