Titre professionnel soudeur(euse)



Objectifs, programme, validation de la formation

Objectifs

Les entreprises attendent d’un soudeur professionnel une polyvalence dans la maîtrise des 3 principaux procédés de soudage (le semi-automatique, le TIG et l’électrode enrobée).
À partir de consignes orales ou écrites qui lui sont fournies (notamment de fiches d’instructions ou de plans), le soudeur procède à l’assemblage de tôles, de tubes et d’accessoires par soudage avec les procédés semi-automatique, électrode enrobée et TIG sur différents groupes de métaux.
Ce métier est présent dans des secteurs très variés, de la mécano-soudure jusqu’au nucléaire. Certains de ces secteurs sont soumis au respect rigoureux de textes réglementaires, de procédures de travail et de normes de qualité. En effet, les conséquences négatives de soudures défectueuses peuvent être importantes. Le soudeur contrôle scrupuleusement et corrige au besoin la qualité de ses soudures dont il est le garant.
Les circonstances habituelles de travail :
L’emploi s’exerce aussi bien en atelier que sur chantier, impliquant des déplacements pour les travaux de montage sur site.
Le soudeur intervient généralement debout, parfois dans des positions difficiles ou selon des postures inconfortables (accroupi, les bras en l’air.), voire physiquement pénibles. Il travaille au sol, parfois dans des endroits exigus (en fouille) ou en hauteur sur des échafaudages.
Selon l’organisation de l’entreprise, le travail peut s’effectuer en horaires réguliers de jour ou postés (2 x 8). En intervention sur site, son activité peut dépendre d’arrêts d’usine ou de tranche et entraîner des rythmes de travail en décalage avec les horaires habituels.
Il s’agit d’un travail parfois répétitif, d’autres fois varié, exigeant des efforts soutenus d’attention et de concentration générant une fatigue visuelle. Il est confronté à certains risques dont il doit avoir conscience (atteintes des yeux, brûlures, fumées ou vapeurs nocives, bruit...) qui imposent le port d’équipements de protection.

Description, programmation

La formation se compose de 7 modules, complétés par 1 période en entreprise.
Période d’intégration :
Accueil, présentation des objectifs de formation, connaissance de l’environnement professionnel, sensibilisation au développement durable, adaptation du parcours de formation (1 semaine).
Module 1. Souder à plat des ouvrages métalliques en semi-automatique :
Soudage à plat en semi-automatique monopasse - soudage en angle à plat des tôles en semi-automatique multipasse - soudage en bout à bout à plat en semi-automatique multipasse (3 semaines).
Module 2. Souder à plat des ouvrages métalliques en TIG :
Soudage à plat des tôles et des tubes en TIG monopasse - soudage à plat des tubes en TIG multipasses (3 semaines).
Module 3. Souder à plat des ouvrages métalliques à électrodes enrobée :
Soudage à plat des tôles à l’électrode enrobée monopasse - soudage en angle à plat des tôles à l’électrode enrobée multipasse - soudage en bout à bout à plat à l’électrode enrobée multipasse (3 semaines).
Module 4. Souder en position des ouvrages métalliques en semi-automatique :
Soudage en position des tôles au semi-automatique monopasse - soudage en angle en position des tôles en semi-automatique multipasse - soudage en bout à bout en position des tôles en semi-automatique multipasse - soudage bout à bout en position des tubes en semi-automatique multipasse (4 semaines).
Module 5. Souder en position des ouvrages métalliques en TIG :
Soudage en position des tôles et des tubes en TIG monopasse - soudage en bout à bout en toutes positions des tubes en TIG multipasse (4 semaines)
Module 6. Souder en position des ouvrages métalliques à électrodes enrobée :
Soudage en position des tôles à l’électrode enrobée monopasse - soudage en angle en position des tôles à l’électrode enrobée multipasse - soudage en bout à bout en position des tôles à l’électrode enrobée multipasse (3 semaines).
Module 7. Souder en position des tubes en TIG plus électrode enrobée :
Soudage en bout à bout en toutes positions des tubes en TIG et à l’électrode enrobée multipasse (4 semaines).
Période en entreprise (2 semaines).
Session de validation (1 semaine).
L’ensemble des modules (7 au total) permet d’accéder au titre professionnel de niveau V (équivalent CAP/BEP) de Soudeur. Des qualifications partielles, sous forme de certificats de compétences professionnelles (CCP), peuvent être obtenues en suivant un ou plusieurs modules :
CCP : Souder à plat des ouvrages métalliques = M1+M2+M3
CCP : Souder en toutes positions des ouvrages métalliques = M4+M5+M6+M7

Validation et sanction

  •  

Niveau de sortie information non communiquée


Durée, rythme, financement

Durée 910 heures en centre, 70 heures en entreprise

Modalités de l'alternance Se rapprocher du centre pour ces modalités

Conventionnement Oui

Conditions d'accès

Modalités de recrutement et d'admission Dossier de candidature, évaluations, entretien.

Niveau d'entrée information non communiquée

Conditions spécifiques et prérequis Pré requis Savoir lire (compréhension de la lecture), écrire, maîtriser le calcul arithmétique de base (les 4 opérations, les conversions, la règle de 3). Aptitudes souhaitées : Très bonnes dextérité et précision manuelle (absence de tremblement des mains), bonne vision, aptitude à la concentration, capacité à respecter des instructions de fabrication et de sécurité.

Inscription

Contact renseignement Monsieur Christian Centre de Formation Professionnelle des Adultes


Périodes prévisibles de déroulement des sessions

Session débutant le : 27/06/2016

Adresse d'inscription
2 chemin de l'Arsenal 59131 Rousies

Lieu de formation


Organisme de formation responsable