Agent/e artistique



Présentation

Statuts

indépendant/salarié/intermittent du spectacle

Métiers associés

directeur / directrice de casting, producteur / productrice

Secteur professionnel

secteur des arts du spectacle

Centres d'intérêt

aider, conseiller/informer, communiquer/convaincre, négocier/me déplacer souvent

Nature du travail

Repérer et accompagner

L'agent artistique étudie les books, CV, maquettes, manuscrits d'artistes débutants ou inconnus. Il écume les salles de spectacle et de concerts pour repérer de nouveaux talents et leur proposer ses services. Il devient alors un intermédiaire, voire un confident, qui accompagne les artistes tout au long de leur carrière. Tous profitent de ses conseils avisés dans l'espoir de devenir célèbres.

Représenter et promouvoir

Au courant du moindre projet en gestation, il connaît par coeur les dates des castings et tente d'y trouver une place pour son client. Il décroche des contrats qu'il négocie en fonction du nombre de jours, de la notoriété de l'artiste et de l'importance du projet. Il démarche les maisons de disques, les agences de mannequinat, les sociétés de production, les organisateurs de spectacles, les éditeurs et les sponsors. Il promeut son artiste et protège - d'un point de vue juridique - ses intérêts artistiques, moraux et financiers.

Communiquer et planifier

L'agent artistique s'occupe des relations publiques : il filtre les demandes d'interviews, organise des rencontres avec les médias, conseille son client sur son image... Il réalise des opérations de communication sur divers supports. Il peut également planifier des dates de spectacle et des tournées. Il en assure alors la logistique.

Carrière et salaire

Une profession réglementée

Depuis les années 70, la profession d'agent artistique est encadrée par tout un arsenal législatif et réglementaire. La loi du 24 juillet 2010 modifie quelques points. Jusqu'à cette date, une autorisation administrative préalable à la délivrance d'une licence d'agent artistique était obligatoire. Elle est désormais supprimée et remplacée par une inscription au registre national des agents artistiques. La nouvelle loi considère que « l'activité d'agent artistique, qu'elle soit exercée sous l'appellation d'impresario, de manager ou sous une autre dénomination », consiste à représenter et défendre les intérêts d'un artiste. Attention : il est interdit d'exercer cette activité si l'on est déjà producteur d'oeuvres cinématographiques ou audiovisuelles.

Un secteur en progression

Autrefois mal connu du grand public, le métier d'agent artistique se développe à la vitesse grand V. De nouvelles agences se créent, de tailles diverses, mais, pour la plupart, spécialisées dans un domaine précis (musique classique, musiques actuelles, comédiens...).

Salaire du débutant

Le salaire d'un agent artistique est calculé en pourcentage des rémunérations perçues par l'artiste qu'il représente. Ce pourcentage est actuellement de 10 %.

Accès au métier

Il existe très peu de formations spécifiques : l'essentiel s'apprend directement sur le terrain. Cependant, une formation en management ou communication permet d'accéder plus facilement au métier, de même qu'une expérience professionnelle dans le secteur du spectacle et de l'artistique. Des formations courtes dispensées par des organismes de formation continue offrent également quelques spécialisations.

Niveau bac + 3

  • Licences pro dans le domaine de la gestion des activités culturelles

Niveau bac + 5

  • Masters dans l'administration de spectacle ou la gestion de projets culturels

Voir la fiche originale : "Agent/e artistique"
sur le site de l'ONISEP
Fiche mise à jour le 20 mai 2016