Orientation pour tous - Pôle information et orientation sur les formations et les métiers

0811 70 39 39 le numéro de l'Orientation pour tous. (Service gratuit)

Auxiliaire de puériculture

L'auxiliaire de puériculture réalise des activités d'éveil et des soins visant au bien-être, à l'autonomie et au développement de l'enfant.

Famille de métiers

Professions du soin

Quelles sont les principales activités ?

L'auxiliaire de puériculture réalise des activités d'éveil et des soins visant au bien-être, à l'autonomie et au développement de l'enfant. Son rôle s'inscrit dans une approche globale et prend en compte la dimension relationnelle des soins ainsi que la communication avec la famille dans le cadre du soutien à la parentalité. L'auxiliaire de puériculture participe à l'accueil des enfants et à l'intégration sociale d'enfants porteurs de handicap, atteints de maladies chroniques ou en situation de risque d'exclusion.

L'auxiliaire travaille le plus souvent dans une équipe pluri-professionnelle et dans des structures sanitaires ou sociales, en collaboration et sous la responsabilité de l'infirmier ou de la puéricultrice.

Pour quelle rémunération ?

Le salaire mensuel brut d'un auxiliaire de puériculture est d'environ 1 300€ en début de carrière et de 2 300€ en fin de carrière.

Quelles sont les compétences et qualités nécessaires ?

Avoir le goût du contact et le sens de l'écoute figurent parmi les qualités nécessaires au métier d'auxiliaire de puériculture. Celui-ci doit également savoir travailler et s'organiser au sein d'une équipe pluri-professionnelle. Il participe à la surveillance des enfants et sait discerner le caractère urgent d'une situation de soins pour alerter les personnels soignants. 

Participant à l'accompagnement des parents dans leur rôle éducatif, il établit une communication adaptée à l'enfant et son entourage. La maîtrise des protocoles d'entretien des locaux et du matériel est également nécessaire. 

Quelle est la formation à suivre ?

Le diplôme d'état d'auxiliaire de puériculture se prépare en 10 mois. La formation, payante, comprenant une formation théorique et des stages pratiques est ouverte aux personnes de 17 ans au moins, sans condition de diplôme.

Le diplôme peut également être obtenu par la validation des acquis de l'expérience (VAE), le candidat doit alors justifier des compétences professionnelles acquises dans l'exercice d'une activité salariée ou bénévole, en rapport direct avec le contenu du diplôme.

L'auxiliaire de puériculture a la possibilité de changer de fonction et de travailler auprès des adultes en passant le diplôme d'aide-soignant, chargé de l'hygiène, du confort et de l'alimentation des patients adultes. Des passerelles sont également possibles vers le métier d'aide médico-psychologique et éventuellement d'éducateur de jeunes enfants.

Après 3 années d'exercice il peut également se présenter aux épreuves de sélection pour l'entrée dans un institut de formation en soins infirmiers.

Témoignage

Cindy, auxiliaire de puériculture
« C'est un métier très humain, tant dans la relation avec l'enfant qu'avec ses parents. Je peux en effet les accompagner dans leur rôle éducatif, les rassurer. Je n'aime pas me fâcher, mais avec les enfants un peu plus grands, il faut parfois avoir de l'autorité. Quelquefois, il ne faut pas hésiter à passer le relais à une collègue : c'est aussi un vrai travail d'équipe ! » 

Découvrir d’autres métiers en vidéo