Ecrivain public ou associatif



L'écrivain public ou associatif exerce une prestation de médiation. Professionnel(le) de la communication écrite, il/elle peut constituer le « trait d'union » entre habitants et administrations. Il/elle répond à la quasi-totalité des demandes d'aide à la rédaction et réalise des missions de conseil en écriture.

Code ROME

E1102

Activité principale

L'écrivain public ou associatif exerce une prestation de médiation. Professionnel(le) de la communication écrite, il/elle peut constituer le « trait d'union » entre habitants et administrations. Il/elle répond à la quasi-totalité des demandes d'aide à la rédaction et réalise des missions de conseil en écriture.

Missions principales

  • Assurer le travail de rédaction commandé par le(s) habitant(s)
  • Animer des ateliers d'écriture
  • Aider à la compréhension des textes de différentes natures (juridiques, administratifs…) ou réaliser leur traduction si possible et si nécessaire
  • Rediriger les habitants vers des professionnels compétents le cas échéant
  • Promouvoir au sein du quartier ses services

Conditions de travail

L'écrivain public ou associatif exerce son activité, la plupart du temps, dans les locaux de la Régie de quartier avec des horaires fixes et réguliers en bureau. Les déplacements au domicile des habitants sont donc rares. Il/elle gère ses travaux d'écriture en fonction de l'urgence de la demande et peut être amené(e) à collaborer avec les différents salariés de la Régie. Il/elle ne doit et ne peut pas se substituer aux professionnel(le)s du droit.

Compétences

  • Investissement personnel
  • Polyvalence dans la rédaction des écrits (lettres personnelles, courriers administratifs…)
  • Aisance rédactionnelle
  • Technique de conduite d'entretien
  • Maîtrise de la langue française (syntaxe, orthographe, grammaire…)
  • Sens de l'écoute
  • Capacité d'analyse et de synthèse
  • Connaissance de l'environnement administratif
  • Maîtrise des nouvelles technologies

Diplômes

L'accès au métier se fait par le suivi d'une simple formation littéraire générale (lettres, philo, langues…). Les diplômes permettant d'accéder au métier sont les suivants :

  • Licence professionnelle écrivain public, conseil en écriture professionnelle et privée
  • Licence professionnelle rédaction technique
  • Diplôme d'université écrivain public et auteur conseil
  • Formation d'écrivant à distance

Évolution professionnelle

La majorité des écrivains publics disposent de temps libre qu'ils peuvent consacrer à des activités annexes au sein de la Régie. Le/la professionnel(le) peut également élargir ses missions pour pouvoir se consacrer pleinement à son métier et créer son propre cabinet.

 

NB : Le code ROME et le niveau de formation sont donnés à titre indicatif. Chaque entreprise ayant ses propres politiques de recrutement.

Les formations qui mènent à ce métier