Alicia Minot-Lenfant, prix France Qualité 2021



À 24 ans, Alicia Minot-Lenfant a été récompensée lors de la 28e cérémonie de remise des Prix nationaux de la qualité, organisée en avril 2021 par France Qualité performance (AFQP). En lui décernant le Prix des étudiants Qualité performance, le jury a salué son investissement constant et sa capacité d’adaptation durant la crise sanitaire.


J’ai appris à m’adapter !

Pas toujours facile de comprendre ce qu’attendent les entreprises en matière de compétences comportementales ? L’exemple d’Alicia Minot-Lenfant, lauréate 2021 du Prix France Qualité performance, catégorie Étudiant, est pour le moins éclairant. Car, au-delà de ses compétences techniques, c’est notamment pour sa capacité à rebondir que cette ingénieure de niveau bac + 6, diplômée d’un mastère Manager de la qualité des Arts et métiers, a été récompensée.
Renvoyée à domicile pour cause de crise sanitaire dès le début de son stage chez Safran Landing Systems, Alicia Minot-Lenfant s’est accrochée et, aux vacances confinées, a préféré la révision de ses objectifs. En accord avec sa tutrice, elle fait le choix de se concentrer sur l’amélioration de l’outil de gestion de pilotage des processus de son employeur. “C’est ce qui m’est apparu comme étant le plus réalisable à distance”, confie-t-elle.

Remue-méninges asynchrones

Objectif ? Que les quatorze sites répartis sur trois continents (Asie, Amérique et Europe), puissent définir eux-mêmes leurs axes d’amélioration. Elle le sait, aux classiques problèmes de décalage horaire d’une entreprise internationale, la période de chômage partiel qui s’ouvre inaugure des contraintes supplémentaires de gestion des agendas. Dès lors, elle prépare son projet et assume un “mode dégradé”, qui lui permettra “de ne pas prendre de retard sans pour autant impacter la qualité des tâches concernées”.
Contrainte de renoncer aux brainstormings collectifs, qu’ils soient physiques ou à distance, elle parvient à mobiliser les participants dans le cadre d’échanges asynchrones déployés via l’outil collaboratif Klaxoon. Si elle souligne que l’impossibilité d’organiser de “vraies interactions” en temps réel ne facilite pas la prise en compte des divergences, elle parvient toutefois à déployer une véritable démarche de co-construction suivie de résultats éloquents : + 27 % de taux de satisfaction des pilotes de siège vis-à-vis de la grille d’amélioration continue et 92 % de baisse de temps de traitement grâce à la digitalisation du process.

L’innovation récompensée

Le jury du Prix de la qualité a, lui, salué une candidate qui, “dans un contexte totalement inédit, a su adapter son projet pour surmonter l’impact de la crise”. Désormais en CDI chez MBDA (société industrielle du secteur aéronautique et spatial) en tant que chef de projet supply chain (chaîne logistique) et amélioration continue, Alicia Minot-Lenfant a d’abord pour objectif de bien apprendre ce métier de la supply chain, convaincue que l’on ne peut être pertinente en matière de management qualité sans l’expérience métier. Encore et toujours, s’adapter à l’objectif. 

Bio

2019
Diplôme d’ingénieure (EPF)

2020
Mastère Qualité (Arts et métiers

Depuis janvier 2021
Cheffe de projet supply chain et amélioration continue


Mot(s)-clé(s) : Orientation

Articles sur les mêmes thématiques

Cet article vous a-t-il été utile ?

1 vote