Compte personnel de formation (CPF) : le démarchage téléphonique bientôt interdit



"Votre budget CPF est à jour, réclamez votre solde" "Votre formation intégralement financée" "Urgent, vous allez perdre vos droits" … Les messages de ce genre ainsi que des appels téléphoniques à répétition ont été reçus par des millions d’actifs en France. Afin d’interdire ce type de pratique, le gouvernement a indiqué au Parisien le 15 novembre dernier qu’il préparait un amendement.


Protéger les actifs

Deux ans après le lancement du CPF (Compte personnel de formation) en euros, plus de 2 millions de formations ont été financées. La formation professionnelle qui permet le développement des compétences est devenue de plus en plus accessible et attise la convoitise de personnes et d’organismes mal intentionnés. Pour pallier ces pratiques qui ternissent l’image du CPF, le gouvernement prépare un amendement interdisant le démarchage téléphonique pour le CPF.

Pourtant, le site Mon compte formation propose déjà plusieurs paliers de sécurité :

  • Connexion au site Mon compte formation via France connect (connexion sécurisée via le numéro de sécurité sociale)
  • Possibilité de se rétracter plusieurs jours après avoir validé une formation
  • Un contrôle accru des formations présentes sur le site par la Caisse des dépôts


Pour autant, ces mesures préventives n’ont pas stoppé l’affût de messages et d’appels téléphoniques. Des centres de formation véreux proposent des formations pour améliorer ses compétences en anglais ou en bureautique à des prix exorbitants. 600 euros l’heure pour une formation dispensée totalement à distance alors que le prix moyen d’une formation bureautique est d’environ 450 euros la journée.

Tous les professionnels de la formation ainsi que les utilisateurs du site attendent avec impatience le vote de cet amendement afin que ces démarchages sauvages prennent fin. Affaire à suivre...



Mot(s)-clé(s) : Formation

Articles sur les mêmes thématiques

Cet article vous a-t-il été utile ?