Contrat engagement jeune



Depuis le 1er mars 2022, le contrat d’engagement jeune (CEJ) est un droit ouvert aux jeunes de seize à 25 ans révolus (vingt-neuf ans révolus pour les jeunes en situation de handicap) dans le respect d’exigences d’engagement, d’assiduité et de motivation conduisant à un emploi durable.


Quel est la nature de ce contrat ?

Les caractéristiques principales du contrat d’engagement jeune sont les suivantes :
– un diagnostic approfondi de votre situation personnelle ;
– un accompagnement personnalisé et individualisé par un référent unique (missions locales ou Pôle emploi) ;
– un suivi et une mise en action dont le rythme est particulièrement soutenu, dès le démarrage du parcours et tout au long de celui-ci ;
– une logique de droits et devoirs ;
– le versement d’une allocation.

Quel est son objectif ?

Cet accompagnement intensif, individuel et collectif, peut notamment comporter :

  • un accompagnement social
    Il s’agit de diagnostiquer votre situation personnelle pour évaluer les freins à votre insertion professionnelle
  • un accompagnement professionnel
    Aider à construire son projet professionnel, rechercher des solutions d’emploi comme créer son entreprise ou encore améliorer son savoir être professionnel.
  • des mises en situation professionnelle
  • des périodes de formation

Quelles sont les activités durant le contrat d’engagement jeune ?

Quelle est sa durée ?

La durée est d’un an ; elle peut être prolongée de 6 mois.

Etes-vous concerné ?

Oui, si :

  • Vous n’êtes pas en formation
  • Vous n’êtes pas étudiant
  • Vous êtes sans emploi
  • Vous enchaînez les contrats courts
  • Vous êtes âgés de 16 à 25 ans révolus
  • Vous avez 29 ans révolus et vous êtes reconnu comme travailleur handicapé.

Quelle sera votre rémunération ?

Une allocation peut vous être attribuée si vous remplissez l’une des conditions suivantes :
– vous ne vivez plus chez vos parents ;
– vous vivez chez vos parents sans recevoir de soutien financier ;
– vous vivez chez vos parents mais vous percevez un soutien financier limité de leur part.

La rémunération varie de 500 € à 200 € pour les mineurs.

Où se renseigner ?

Auprès des Missions locales, Pôle emploi

Sur le site : 1jeune 1solution

Cet article vous a-t-il été utile ?

2 votes