Entretien professionnel



L’entretien professionnel est un moment de dialogue consacré à vos perspectives d’évolution professionnelle au sein de votre entreprise. Il est différent de l’ entretien annuel d’évaluation. Vous devez être informé de ce droit dès votre embauche.


Quels objectifs ?

L’entretien professionnel obligatoire permet de faire le point tous les deux ans sur :

  • l’évolution professionnelle en termes de qualification et d’emploi,
  • le suivi d’actions de formation, de certification,
  • l’évaluation de son employabilité,
  • une réflexion sur l’avenir du salarié, le poste occupé et son projet professionnel.

Des informations sur la VAE et le CPF sont données.
Un document écrit vous est remis.

Que se passe-t-il au bout de six ans ?

Un bilan est effectué tous les 6 ans. A cette occasion, vous devez avoir bénéficié au cours des 6 dernières année d’ au moins une formation utile à votre métier ou votre fonction et bénéficié de chaque entretien tous les deux ans.

Pendant l’année 2020, votre entreprise peut choisir de faire le bilan en examinant si vous avez bénéficié d’au moins 2 des 3 actions suivantes :

  • avoir suivi une formation ;
  • avoir entamé une certification ;
  • avoir connu une promotion salariale ou professionnelle. 

A défaut d’avoir accompli correctement le bilan sous l’une ou l’autre forme, votre employeur est redevable d’une somme de 3 000 € à créditer sur votre compte personnel de formation.

Cet état des lieux au bout de 6 ans, donne lieu à la rédaction d’un document écrit dont une copie vous est remise.

Etes-vous concerné ?

Tous les salariés quel que soit leur statut — CDI, CDD, temps complet, temps partiel... —, doivent avoir un entretien professionnel.
Il doit avoir lieu tous les deux ans ou après certaines absences :

  • congé de maternité ou d’adoption ;
  • congé parental d’éducation ;
  • congé de soutien familial ;
  • congé sabbatique ;
  • période de mobilité volontaire sécurisée ;
  • période d’activité à temps partiel faisant suite à un congé de maternité ou d’adoption ;
  • arrêt pour longue maladie.

Ainsi qu’à l’issue d’un mandat syndical.

Où vous renseigner ?

  • Votre employeur, votre service du personnel, la direction des ressources humaines
  • Vos représentants du personnel

Cet article vous a-t-il été utile ?

0 vote