Commerces de détail non alimentaires antiquités, brocante, galeries d’art (œuvres d’art), arts de la table, coutellerie, droguerie, équipement du foyer, bazars, commerces ménagers, modélisme, jeux, jouets, périnatalité et maroquinerie



Le compte personnel de formation (CPF) vous permet, quel que soit votre statut et tout au long de votre vie professionnelle, d’acquérir des heures pour suivre une formation à votre initiative. Ce dispositif fait l’objet de dispositions spécifiques dans votre branche.


Qu’est-ce que le CPF ?

Le CPF est accessible à un large public. Il bénéficie à toute personne âgée d’au moins 16 ans entrant dans la vie active (dès 15 ans pour les jeunes ayant conclu un contrat d’apprentissage). Le compte n’est désactivé qu’au moment de la liquidation des droits à la retraite. Il peut être mobilisé que vous soyez salarié ou demandeur d’emploi.
Le compte est géré par un service dématérialisé dédié sur lequel son mode d’emploi est précisé : www.moncompteformation.gouv.fr
Pour plus d’informations sur le CPF : Se former, à son initiative, par le compte personnel de formation.

Comment est alimenté le CPF ?

Alimentation périodique du compte
Votre compte est crédité chaque fin d’année en heures de formation, jusqu’à un plafond de 150 heures. Cette alimentation est liée à l’exercice d’une activité salariée. Ainsi :

  • si vous êtes salarié à temps plein, votre compte est crédité de 24 heures par an (au prorata de votre temps de travail si vous êtes salarié à temps partiel) jusqu’à 120 heures,
  • puis l’alimentation passe à 12 heures par an jusqu’à un plafond de 150 heures.

Dans votre branche, l’alimentation du compte se fait à hauteur de 48 heures par an et le plafond est porté à 400 heures pour le salarié qui n’a pas atteint un niveau de formation sanctionné par :

  • un diplôme classé au niveau V ;
  • un titre professionnel enregistré et classé au niveau V du répertoire national des certifications professionnelles ;
  • ou une certification reconnue par une convention collective nationale de branche.

Abondements du compte
En cas de nombre d’heures insuffisant pour financer une formation, des possibilités d’abondements en heures complémentaires sont prévues. Ces heures peuvent notamment être financées par :

  • l’employeur,
  • le titulaire du CPF,
  • un Opca ou un Opacif,
  • la Région ou l’Etat,
  • Pôle emploi,
  • l’Agefiph.

Dans votre branche, l’entreprise peut décider de compléter le financement du compte personne de formation par le biais d’un abondement supplémentaire versé volontairement, notamment lorsqu’un salariés n’as pas le nombre d’heures nécessaires pour effectuer la formation envisagée ou parce que l’entreprise souhaite encourager la démarche de formation.

Abondement correctif

L’abondement correctif du CPF se déclenche dans les entreprises de plus de 50 salariés, si l’employeur n’est pas en mesure de justifier qu’au cours des 6 dernières années le salarié a bénéficié des entretiens professionnels prévus tous les 2 ans, et qu’il a bénéficié d’au moins deux des 3 actions suivantes :

  • suivi au moins une action de formation ;
  • bénéficié d’une progression, salariale ou professionnelle ;
  • acquis des éléments de certifications, par la formation ou par une validation des acquis de son expérience.

Cet abondement est de 100 heures pour un salarié à temps complet, et 130 heures pour un salarié à temps partiel.

Quelles sont les formations éligibles au CPF ?

Seules certaines formations peuvent être financées par le CPF. Ces formations sont les suivantes :

  • formations visant l’acquisition d’un socle de connaissances et de compétences,
  • actions d’accompagnement à la validation des acquis de l’expérience (VAE),
  • certaines formations qualifiantes et certifiantes figurant sur des listes spécifiques (élaborées soit au niveau national, soit au niveau régional). Ces listes sont accessibles sur votre espace personnel créé sur le service dématérialisé dédié au CPF : www.moncompteformation.gouv.fr

Comment monter votre dossier de formation ?

Pour monter votre dossier de formation, rendez-vous sur www.moncompteformation.gouv.fr
Pour obtenir des informations et être accompagné, vous pouvez vous adresser à votre conseiller en évolution professionnelle :

Cet article vous a-t-il été utile ?