Secteur du tourisme, de l’hôtellerie, de la restauration et des loisirs



Le compte personnel de formation (CPF) vous permet, quel que soit votre statut et tout au long de votre vie professionnelle, d’acquérir des heures pour suivre une formation à votre initiative. Ce dispositif fait l’objet de dispositions spécifiques dans votre branche.


Qu’est-ce que le CPF ?

Le CPF est accessible à un large public. Il bénéficie à toute personne âgée d’au moins 16 ans entrant dans la vie active (dès 15 ans pour les jeunes ayant conclu un contrat d’apprentissage). Le compte n’est désactivé qu’au moment de la liquidation des droits à la retraite. Il peut être mobilisé que vous soyez salarié ou demandeur d’emploi.
Le compte est géré par un service dématérialisé dédié sur lequel son mode d’emploi est précisé : www.moncompteformation.gouv.fr
Pour plus d’informations sur le CPF : Se former, à son initiative, par le compte personnel de formation.

Comment est alimenté le CPF ?

Alimentation périodique du compte
Votre compte est crédité chaque fin d’année en heures de formation, jusqu’à un plafond de 150 heures. Cette alimentation est liée à l’exercice d’une activité salariée. Ainsi :

  • si vous êtes salarié à temps plein, votre compte est crédité de 24 heures par an (au prorata de votre temps de travail si vous êtes salarié à temps partiel) jusqu’à 120 heures,
  • puis l’alimentation passe à 12 heures par an jusqu’à un plafond de 150 heures.

Abondements du compte
En cas de nombre d’heures insuffisant pour financer une formation, des possibilités d’abondements en heures complémentaires sont prévues. Ces heures peuvent notamment être financées par :

  • l’employeur,
  • le titulaire du CPF,
  • un Opca ou un Opacif,
  • la Région ou l’Etat,
  • Pôle emploi,
  • l’Agefiph.

Dans votre branche, le titulaire du compte peut bénéficier de financements complémentaires valorisables en heures de formation allant au-delà des seules « 150 heures plafond » du compte.

  • Si le titulaire est salarié, il peut notamment :
    • étudier le financement de l’action de formation (en cas d’intérêt copartagé) avec l’employeur et ainsi flécher d’autres dispositifs d’accès à la formation sur le projet de formation (période de professionnalisation, plan de formation) ;
    • réaliser une demande de financement complémentaire dans le cadre du congé individuel de formation (CIF) auprès du Fongecif ;
    • financer une partie des coûts pédagogiques sur ses fonds propres ;
    • bénéficier de financements complémentaires auprès de l’Agefiph ou de la Cnav s’il est en situation de handicap.
  • Si le titulaire est demandeur d’emploi, il peut notamment :
    • étudier le financement de l’action de formation avec Pôle emploi par le biais du FPSPP et bénéficier des financements potentiels de l’ensemble des acteurs financeurs du service public de l’emploi ;
    • financer une partie des coûts pédagogiques sur ses fonds propres ;
    • bénéficier de financements complémentaires auprès de l’Agefiph s’il est en situation de handicap ;

Abondement correctif

  • pour les entreprises d’au moins 50 salariés, si l’employeur n’est pas en mesure de justifier qu’au cours des 6 dernières années le salarié a bénéficié des entretiens professionnels prévus tous les 2 ans, et qu’il a bénéficié d’au moins 2 sur 3 des actions suivantes : action de formation, certification totale ou partielle par la formation ou par une validation des acquis de son expérience, une progression salariale ou professionnelle. Un abondement correctif de 100 heures pour un salarié à temps complet, et de 130 heures pour un salarié à temps partiel sera inscrit sur le compte de la personne.

Abondement par l’entreprise

En vertu d’un accord d’entreprise ou de groupe, d’un accord de branche, le CPF peut être abondé en particulier pour :

  • les salariés les moins qualifiés
  • les salariés exposés à des facteurs de risques professionnels ;
  • les salariés occupant des emplois menacé par les évolutions économiques ou technologiques ;
  • les salariés à temps partiel.

Quelles sont les formations éligibles au CPF ?

Seules certaines formations peuvent être financées par le CPF. Ces formations sont les suivantes :

  • formations visant l’acquisition d’un socle de connaissances et de compétences,
  • actions d’accompagnement à la validation des acquis de l’expérience (VAE),
  • certaines formations qualifiantes et certifiantes figurant sur des listes spécifiques (élaborées soit au niveau national, soit au niveau régional). Ces listes sont accessibles sur votre espace personnel créé sur le service dématérialisé dédié au CPF : www.moncompteformation.gouv.fr

Comment monter votre dossier de formation ?

Pour monter votre dossier de formation, rendez-vous sur www.moncompteformation.gouv.fr
Pour obtenir des informations et être accompagné, vous pouvez vous adresser à votre conseiller en évolution professionnelle :

Cet article vous a-t-il été utile ?