Italie



Etudier en Italie

Organisation des études

L’enseignement supérieur universitaire en Italie

Le système universitaire italien se compose de :

  • Soixante et une universités publiques
  • Dix sept universités privées
  • Six instituts supérieurs
  • Onze universités télématiques

Les différents diplômes

Laurea (L)
La Laurea s’obtient après un cursus de 3 ans et a pour objectif de donner à l’étudiant des connaissances générales et des connaissances professionnelles spécifiques permettant une introduction immédiate dans le monde du travail. L’étude d’au moins une langue étrangère européenne est obligatoire.
On accède aux cours de laurea après avoir obtenu le « diploma di scuola secondaria superiore » c’est à dire l’examen de “maturità” ou équivalent. Néanmoins, en plus de ce diplôme, l’étudiant doit avoir une préparation initiale adaptée au type de laurea choisi.
De nombreuses “lauree” sont à numerus clausus, l’admission est alors régulée par un concours d’entrée.

Laurea Specialistica/Magistrale (LS ou LM)
Cette LS ou LM, s’obtient au terme d’un cursus de 2 ans auquel on accède après l’obtention de la Laurea de base ou d’un diplôme étranger reconnu équivalent (en France, la licence).
Comme pour la Laurea, l’étudiant doit avoir une formation initiale adaptée que chaque université peut contrôler selon ses propres critères. La LS/LM a pour objectif de fournir à l’étudiant une formation de haut niveau pour l’exercice de professions spécifiques.

Laurea Specialistica à cycle unique
Ce sont les LS en médecine, pharmacie, chimie et technologie pharmaceutique, odontologie, médecine vétérinaire, ingénierie civile, architecture et droit.
Le diplôme ne s’obtient qu’à la fin du cycle de 5 ou 6 ans, il n’existe aucun diplôme intermédiaire. Pour le cursus de médecine, les diverses spécialisations (pédiatrie,cardiologie, …) sont post-laurea.

Le Diplôme de Spécialisation (DS)
Il s’obtient aux termes d’un cursus au sein d’une « Scuola di Specializzazione » dont la durée peut varier de 2 à 6 ans selon les disciplines. Il a pour objectif de fournir à l’étudiant des connaissances et un savoir-faire nécessaires à l’exercice d’une activité professionnelle particulière (médecin spécialiste par exemple).
Le niveau requis pour accéder à ces écoles dépend des disciplines, dans la plupart des cas l’accès se fait sur concours post laurea specialistica ou magistrale.

Le Master universitaire
Ce sont des cursus de perfectionnement d’un an qui peuvent faire suite soit à la Laurea (master de premier niveau), soit à la Laurea specialistica ou magistrale (master de second niveau). Il s’agit généralement de cursus très spécialisés qui peuvent parfois être en langue anglaise.
Ces formations peuvent être onéreuses.
Consulter le guide des masters en Italie.

Le Dottorato di Ricerca (DR)
Le « Dottorato di Ricerca » est l’équivalent du doctorat français. Il a pour but de fournir les compétences nécessaires à l’exercice d’une activité de recherche au sein d’une université, d’organismes publics, ou privés. Il faut cependant noter que, pour l’instant, il est peu ou pas reconnu dans le monde industriel italien. On y accède après la Laurea specialistica ou magistrale.
Le Doctorat a une durée de 3 ans minimum.

Sites utiles
On peut trouver sur le site http://www.universitaly.it/index.php/cercacorsi une base de données sur les différentes facultés avec une recherche par université, par région et/ou par mot clés.
Le site de l’université franco-italienne

L’enseignement supérieur non universitaire en Italie

HAUTE FORMATION ARTISTIQUE ET MUSICALE

Ce sont des Instituts d’études supérieures d’art, de musique et de danse qui dispensent un enseignement fondamental et des cours de perfectionnement et de spécialisation.

Plusieurs types d’établissements :

  • Académies des Beaux-Arts : elles ont pour objectif de préparer à l’exercice des arts. Elles proposent des cursus d’études en peinture, décoration, sculpture et scénographie, cursus ayant chacun une durée de trois ans minimum.
  • Académie Nationale d’art dramatique : elle a son siège à Rome et a pour objectif de former des acteurs et des metteurs en scène.
  • Académie Nationale de danse :elle a pour objectif de former des danseurs et des danseuses
  • Conservatoires de musique – Instituts de musique assimilés : ils ont été institués pour encourager les vocations artistiques, là où elles se manifestent, et pour permettre le développement à long terme des différents modes d’expression artistique.
  • Instituts Supérieurs des Industries Artistiques (ISIA) :ils ont pour objectif de préparer leurs étudiants à assurer des fonctions de direction technique dans une industrie artistique.

Tous les établissements cités précédemment délivrent des diplômes académiques spécifiques, de premier et deuxième cycles, parallèlement à des diplômes de perfectionnement, de spécialisation ou de formation à la recherche, dans le domaine artistique et musical.
Un décret ministériel établit les équivalences entre les titres délivrés et les titres d’études universitaires, aux fins notamment de l’inscription aux concours de la fonction publique.

Pour plus d’informations, visiter le site : www.hi-art.it

ACADEMIES MILITAIRES ET ECOLES SUPERIEURES

Il s’agit d’établissements d’enseignement rattachés aux corps de l’aéronautique, de l’armée, de la marine, de la police ou de la médecine militaire (Sanità Militare Interforze) ou au corps responsable du contrôle des frontières et de la répression des fraudes (Guardia di Finanza).
Les parcours d’études sont astreignants et prévoient une discipline rigoureuse. La formation est comparable à celle des universités et, dans certains cas, les examens sont les mêmes que ceux qui sanctionnent les cours de Laurea. On accède à ces écoles par concours public.

INSTITUTS SUPERIEURS D’EDUCATION PHYSIQUE (ISEF)

Ils ont été intégrés dans les différentes Universités et ont pris la dénomination « Instituts
Universitaires de Sciences Motrices ” (IUSM).
Le titre délivré est une Laurea du domaine des « Scienze motorie » qui s’obtient après trois ans d’études, suivis de deux années d’études spécialisées pour l’obtention d’une “Laurea specialistica”.
Ces instituts sont accessibles à un nombre programmé d’étudiants. L’aptitude physique des candidats, pour les activités à dominante technique et sportive, sera préalablement vérifiée.

AUTRES ECOLES NON UNIVERSITAIRES

Centre expérimental de cinématographie, Rome
Institut Supérieur pour la Conservation et la Restauration, Rome
Manufacture de pierres dures (restauration), Florence
Ecole de restauration de la mosaïque, Ravenne
Écoles d’archiviste-paléographe et de diplomatique
Écoles supérieures d’interprètes et de traducteurs

Enseignement et Formation Technique Supérieure (IFTS)

Dans le cadre du système de formation intégrée supérieure (FIS), des cours IFTS de formation technique supérieure ont été mis en place. Ils s’adressent principalement aux jeunes ou aux adultes en possession d’un diplôme de “scuola media superiore” ou de « tecnico ».
L’entrée se fait sur examen écrit et entretien.
La formation est dispensée dans des Instituts Techniques Supérieurs (ITS).
Elle dure quatre semestres pour l’obtention du certificat de « Tecnico Superiore » (jusqu’à six semestres pour certaines figures professionnelles).
Les cursus répondent aux caractéristiques suivantes :

  • ils visent des profils professionnels pour lesquels il existe des débouchés sur le marché ;
  • ils sont conçus et réalisés de concert, par des universités, des centres de formation professionnelle, des écoles supérieures et des entreprises ;
  • ils sont organisés par chaque Région, en conformité avec des normes nationales, sur la base de besoins territoriaux ;
  • ils font appel pour moitié à des enseignants issus de l’école, de l’université ou de la formation professionnelle et pour moitié à des experts provenant du monde du travail et des milieux professionnels ;
  • ils prévoient des stages ou apprentissages sur les lieux de travail représentant au moins 30% de la durée du parcours de formation.

De plus amples informations sont disponibles à l’adresse : http://www.indire.it/its

Filières intéressantes en Italie

Les écoles d’art en général, le stylisme, le design, la restauration et conservation du patrimoine ainsi que l’architecture…
Des établissements réputés comme la Bocconi de Milan, l’École d’Architecture de Venise ou les « Politecnico » de Milan et Turin…

Étudier, se former en Italie

Qui contacter ? Quelles sont les équivalences de diplômes ? Toutes les informations pratiques sont sur le site Euroguidance.

Cet article vous a-t-il été utile ?

2 votes