Carrossier réparateur (auto)



Le réparateur en carrosserie travaille sur les carrosseries des véhicules accidentés ou endommagés en « débosselant » ou en fabriquant de nouvelles pièces.

Nature du travail

Le carrossier-tôlier répare les voitures accidentées. Il démonte les éléments abîmés de la carrosserie, remet en forme ceux qui sont réparables et remplace ceux qui sont irrécupérables. Il remet en état le véhicule accidenté. Il utilise le marteau à planer et des équipements modernes, performants l'aident aujourd'hui à déceler les anomalies mécaniques : le banc de redressage, où un système de rayons laser contrôle son châssis.

Conditions de travail

Le carrossier réparateur peut travailler dans différents types d'entreprise : garage, entreprise spécialisée dans la carrosserie, filiale, succursale, concessionnaire et agent de marque, grande entreprise ou administration disposant d'un parc de véhicules. Le carrossier constructeur est lui amené à travailler dans des entreprises industrielles de taille souvent importante. Le carrossier réparateur travaille seul ou en équipe sous la responsabilité du chef d'atelier.

Qualités requises

  • connaissance des matériaux et de l'organisation structurelle d'un véhicule
  • bases en mécanique, électricité et électronique
  • sens de l'observation et de l'esthétique
  • habileté manuelle et minutie
  • autonomie
  • sens des relations humaines et contact avec la clientèle
  • capacité d'adaptation aux évolutions technologiques

Salaire

En début de carrière, le carrossier réparateur peut commencer avec un salaire de 1 697 € bruts/mois.

Accéder à ce métier

  • CAP Réparation des carrosseries
  • Bac professionnel Réparation des carrosseries - 3 ans

Retrouvez également la fiche originale : "Carrossier réparateur (auto)" et les lieux de formation initiale pour le métier
Ce métier est accessible par les voies de la formation tout au long de la vie (formation initiale, formation continue, validation des acquis de l’expérience).