Conducteur(trice) d'engins



 

Secteur d'activité

Les métiers du bâtiment : relatif aux travaux publics

Activités

Le conducteur d'engins doit faire place nette au début du chantier en déplaçant des volumes importants de terre, de pierres ou de gravier.
Il entretient également le matériel qu'il utilise,signale les anomalies et effectue les travaux de maintenance courante (graissage, vidange, contrôle des niveaux).

Profil

Maîtriser des engins de plus en plus puissants exige de bons réflexes, du sang-froid et une vigilance de chaque instant.
En cas d'affaissement de terrain ou d'obstacle sur la route, le conducteur doit pouvoir faire face à l'imprévu et réagir rapidement.
Il doit savoir apprécier les distances et les reliefs, respecter des cotes (hauteur, largeur,profondeur) et les consignes de sécurité.

Quelles formations?

Niveau V

  • CAP conduite d'engins de travaux publics
  • CAP mécanicien d'engins de chantiers de travaux publics

Niveau IV

  • BP conducteur d'engins de chantier de travaux publics
  • Bac pro travaux publics

La vie que j'ai choisie

Christophe, conducteur d'engins de travaux publics

“Quand on est petit, on rêve de jouer avec les camions. Maintenant que je suis adulte, je pilote les plus grands ! Je fais principalement du terrassement, mais je suis assez polyvalent : j'utilise pelle, niveleuse, bull, chargeur. Pour être un bon conducteur d'engins, il faut d'abord s'intéresser à son travail, comprendre ce que l'on fait et pourquoi on le fait. Il ne s'agit pas de charger des camions toute la journée, il faut aussi savoir prendre des initiatives. A partir de là, ça devient très intéressant.”

Débouchés et évolution

Dans le secteur des travaux publics, la mécanisation est une nécessité. Un matériel performant est, aujourd'hui, en effet indispensable à la compétitivité des entreprises. D'où une demande forte de conducteurs d'engins qualifiés.
Avec de l'expérience, il est possible de créer ou reprendre une activité.

Où et comment ?

Sur les petits chantiers, le conducteur manipule en général plusieurs engins : pelle hydraulique, chargeuse, bouteur, niveleuse, décapeuse… sur roues ou sur chenilles.
Sur les chantiers importants, il est aux manettes d'un seul type de machines : pelleteuse, grue automotrice, bulldozer. Avec de l'expérience, il peut être amené à diriger la plus impressionnante d'entre elles : le tunnelier, qui permet de percer une colline ou de creuser le sous-sol pour réaliser une ligne de métro.
Présent sur le chantier, par tous les temps, il porte un équipement de protection spécial : ceinture de maintien, casque, lunettes et masque.

Pour en savoir plus

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site des métiers de l'artisanat