Conseiller en insertion professionnelle



Le/la conseiller(e) aide à résoudre des problèmes à finalité professionnelle. Il/elle conseille et propose des actions d'accompagnement professionnel afin de favoriser l'emploi et l'insertion. Il/elle informe et aide les personnes à effectuer des choix et à prendre des décisions raisonnées.

Code ROME

K1801

Activité principale

Le/la conseiller(e) aide à résoudre des problèmes à finalité professionnelle. Il/elle conseille et propose des actions d'accompagnement professionnel afin de favoriser l'emploi et l'insertion. Il/elle informe et aide les personnes à effectuer des choix et à prendre des décisions raisonnées.

Missions principales

  • Recevoir le public en entretien
  • Établir un diagnostic individuel sur la situation du public reçu
  • Informer et aider l'orientation du public cible
  • Accompagner l'élaboration du parcours d'insertion
  • Coopérer avec des partenaires extérieurs
  • Assurer une veille sur l'activité d'insertion
  • Assurer un suivi administratif

Conditions de travail

L'activité s'effectue principalement au sein de la structure. Cependant, le/la conseiller(e) peut être amené(e) à se déplacer (dans une entreprise ou chez un partenaire) dans une zone géographique déterminée. Les déplacements peuvent donc être réguliers.
Le métier s'exerce en général sous la forme d'une relation bilatérale, mais évolue de plus en plus dans un travail d'équipe tant à l'intérieur de la structure (équipe professionnelle : chargé(e) d'accueil, chargé(e) de projet…) qu'à l'extérieur (travail institutionnel, relation avec les partenaires).

Compétences

  • Capacité d'analyse
  • Connaissances de base en droit du travail
  • Méthodes d'élaboration de projet professionnel
  • Technique de conduite d'entretien
  • Connaissances des données administratives et socioéconomiques liées à l'emploi
  • Disponibilité
  • Écoute
  • Capacité à activer ou réactiver les motivations des personnes
  • Esprit d'équipe
  • Pédagogie

Diplômes

Il n'existe pas de formation spécifique à ce métier. Toutefois un niveau minimum de Bac à Bac +3 est souhaitable mais pas obligatoire. Cet emploi est donc accessible à partir d'un BTS ou d'un DUT en sciences humaines, économiques, sociales. Certains diplômes de chargé(e) ou de conseiller(e) d'insertion permettent d'accéder à l'emploi :

  • Le TP (titre professionnel) Conseiller(e) en insertion professionnelle
  • Le TP Chargé d'Accompagnement Social et Professionnel
  • Une Licence Professionnelle Gestion des ressources humaines spécialisée dans l'insertion, l'accompagnement et la formation.

Évolution professionnelle

Après plusieurs années d'expérience, le/la conseiller(e) peut évoluer vers le poste de conseiller(e) référent(e) et même viser le poste de chargé(e) de projet.

NB : Le code ROME et le niveau de formation sont donnés à titre indicatif. Chaque entreprise ayant ses propres politiques de recrutement.

Les formations qui mènent à ce métier