Coordinateur social



Aider à résoudre les divers problèmes d'ordre social, administratif, socio-économique, que peuvent rencontrer des publics en quête d'une meilleure insertion sociale (familles, salariés…)

Code ROME

K1201

Activité principale

Aider à résoudre les divers problèmes d'ordre social, administratif, socio-économique, que peuvent rencontrer des publics en quête d'une meilleure insertion sociale (familles, salariés…)

Missions principales

Il est amené à informer, conseiller, proposer aux bénéficiaires les dispositifs d'aide existants les plus adéquats.
Après analyse de la situation, il engage les interventions nécessaires : courriers, enquêtes, démarches, accompagnement…et sollicite les interlocuteurs appropriés pour le compte des personnes dont il a la charge.

Qualités requises

Ce métier s'exerce le plus souvent dans un bureau mais comporte des déplacements : visites à domicile, démarches auprès d'organismes, tenue de permanences…
Bien que le plus souvent en relation de face à face, le coordinateur social s'inscrit aussi dans un travail d'équipe à l'intérieur comme à l'extérieur de la structure (partenariat avec d'autres organismes).

Compétences

  • Discrétion, respect du secret professionnel
  • Bonnes relations humaines
  • Esprit organisé et méthodique
  • Capacités à travailler en équipe

Diplômes

Ce métier est ouvert aux titulaires d'un diplôme d'état de travailleur social : assistant de service social, diplôme d'état d'éducateur, diplôme d'état de conseiller en économie sociale et familiale…
Il existe également des formations post-bac en 2 ans type DUT Carrières sociales ou BTS Economie sociale et familiale.

Qualités requises

Il peut se spécialiser sur des champs d'intervention ou des publics particuliers. Selon sa responsabilité hiérarchique ou fonctionnelle, il peut évoluer vers une fonction d'animation ou d'encadrement d'une petite équipe, voire vers la gestion d'une structure.

NB : Le code ROME et le niveau de formation sont donnés à titre indicatif. Chaque entreprise ayant ses propres politiques de recrutement.