Manutention portuaire



Réalise des opérations de manutention portuaire de transbordement de cargaison (vrac, hydrocarbures, marchandises, conteneurs, ...) à bord de bateaux (navire de mer, barge, ...) ou à quai (train, camion, ...), manuellement, ou à l'aide d'engins de manutention à conducteur autoporté (chariot élévateur, ...) ou de véhicules lourds (cavalier, remorque porte-conteneur, ...), selon la réglementation portuaire et les règles de sécurité.
Peut coordonner l'activité d'une équipe.

Appellations

  • Pointeur / Pointeuse portuaire
  • Ouvrier portuaire grimpeur / Ouvrière portuaire grimpeuse
  • Ouvrier portuaire saisisseur / Ouvrière portuaire saisisseuse
  • Elingueur / Elingueuse
  • Ouvrier portuaire signaleur / Ouvrière portuaire signaleuse
  • Commis / Commise de quai portuaire
  • Ouvrier / Ouvrière docker
  • Ouvrier portuaire calier / Ouvrière portuaire calière
  • Chef de quai manutention portuaire
  • Ouvrier / Ouvrière de manutention portuaire
  • Ouvrier portuaire débardeur / Ouvrière portuaire débardeuse
  • Empoteur/dépoteur / Empoteuse/dépoteuse
  • Acconier / Acconière de l'armée
  • Chef d'équipe de manutention portuaire
  • Arrimeur largueur / Arrimeuse largueuse de l'armée

Accès à l'emploi métier

Cet emploi/métier est accessible sans diplôme ni expérience professionnelle.
Les permis poids lourds C, C1, CE, C1E (précédemment C ou EC) peuvent être requis.
Un ou plusieurs Certificat(s) d'Aptitude à la Conduite en Sécurité -CACES- conditionné(s) par une aptitude médicale à renouveler périodiquement peu(ven)t être demandé(s).
Une bonne condition physique est requise.
La pratique de l'anglais (vocabulaire technique) peut être demandée.

Condition d'exercice de l'activité

L'activité de cet emploi/métier s'exerce au sein d'entreprises de manutention portuaires, de l'armée, en contact avec différents intervenants (portiqueurs, grutiers, ...).
Elle peut varier selon la constitution de l'équipe (travail au sol, à bord, en pontée, en cale, ...), le type de manutention (élingage, saisissage, dépotage/empotage, ...) ou les caractéristiques des opérations de transbordement (gabarit du navire, nature des marchandises, ...).
L'activité peut s'exercer en horaires décalés, les fins de semaine, jours fériés ou de nuit.
L'activité s'effectue sur zones portuaires (terminal portuaire, quai de port maritime ou fluvial, ...) et peut impliquer un travail en hauteur et le port répétitif de charges lourdes ou volumineuses.
Le port d'équipements de protection (casque, chaussures de sécurité, gants, ...) est requis.

Environnement de travail

Secteurs

  • Armée

Conditions

  • En zone frigorifique

Structures

  • Entreprise de levage, manutention
  • Entreprise de transport maritime de marchandises
  • Entreprise industrielle
  • Entreprise publique/établissement public
  • Site portuaire

Activités et compétences de base

Activités

  • Sélectionner et positionner le matériel et les élingues, treuils, ... selon la nature de la cargaison
  • Procéder à l'ouverture ou la fermeture des panneaux de cale
  • Installer et vérifier les équipements d'accès aux bateaux (rampes, échelle de coupée et passerelle)
  • Déposer une charge
  • Enlever une charge
  • Entretenir un poste de travail
  • Entretenir des locaux
  • Assurer une maintenance de premier niveau
  • Entretenir des équipements

Compétences

  • Interprétation de signaux
  • Règles de sécurité liées aux produits dangereux
  • Règles de sécurité portuaire
  • Gestes et postures de manutention
  • Organisation et fonctionnement de la zone portuaire (plan de circulation, zones de stockage, ...)
  • Utilisation d'outils de radiocommunication
  • Modalités de chargement/déchargement de marchandises
  • Appréciation de charge
  • Utilisation d'engins de manutention non motorisés (transpalette, diable, ...)
  • Utilisation de matériel de levage
  • Caractéristiques des engins de levage

Activités et compétences spécifiques

Activités

  • Utiliser un engin nécessitant une habilitation
  • Effectuer une navigation nécessitant le Certificat d'Initiation Nautique (CIN)
  • Effectuer les manoeuvres d'accostage ou d'appareillage du bateau
  • Déplacer des charges avec un engin
  • Réceptionner et contrôler des produits (quantité, conformité, avarie, marquage, ...) et transmettre un état des anomalies et incidents relevés au service concerné
  • Réaliser la maintenance de premier niveau des machines et équipements
  • Conditionner un produit
  • Réaliser une opération de sécurité
  • Réaliser des actions de communication interne
  • Réaliser un suivi d'activité
  • Coordonner l'activité d'une équipe

Compétences

  • Formation Initiale Minimum Obligatoire (FIMO)
  • Formation Continue Obligatoire (FCO)
  • Transpalettes à conducteur porté et préparateurs de commandes au sol (CACES R 389-1)
  • Chariots tracteurs et à plateau porteur de capacité inférieure à 6 000 kg (CACES R 389-2)
  • Chariots élévateurs en porte-à-faux de capacité inférieure ou égale à 6000 kg (CACES R 389-3)
  • Chariots élévateurs en porte-à-faux de capacité supérieure à 6000 kg (CACES R 389-4)
  • Chariots élévateurs à mât rétractable (CACES R 389-5)
  • Déplacement, chargement, transfert de chariots sans activité de production (CACES R 389-6)
  • Permis de conduire de moteur marin
  • Conduite d'un camion cabestan
  • Conduite de chariot cavalier
  • Conduite d'un chariot-élévateur frontal
  • Conduite d'un chariot-élévateur latéral
  • Utilisation d'une grue de navire
  • Utilisation d'une remorque porte-conteneur
  • Conduite d'un tracteur à sellette
  • Réglementation liée à la conduite d'engins de manutention
  • Bon de livraison
  • Procédures d'entretien d'engins de manutention

Emplois envisageables si évolution

Fiches ROME envisageables

Les formations qui mènent à ce métier

Retrouvez également la fiche originale : "Manutention portuaire"
sur le site de Pôle Emploi