Jeunes urbains versus jeunes ruraux : quelles différences ?



Dans l’étude publiée par la Drees sur les jeunes urbains et les jeunes ruraux, on note plusieurs différences de comportement, de poursuite d’étude et même de hobbies. Cette infographie met en lumière les 7 grandes différences entre les jeunes des villes et les jeunes des campagnes.


Télécharger au format PDF


Texte l’infographie


5 millions de jeunes âgés de 18 à 24 ans en France

dont 1,2 million en milieu rural

Les jeunes ruraux plus souvent en emploi

36% travaillent contre 26% des jeunes urbains

Des origines plus modestes pour les jeunes ruraux

Les jeunes ruraux ont plus souvent un père ouvrier (39%) que les jeunes urbains (34%)
1 jeune sur 10 a un père cadre en zone rurale vs 2 jeunes sur 10 en zone urbaine

Des études plus courtes et opérationnelles en zone rurale

Les jeunes ruraux visent des études plus courtes et plus souvent en apprentissage.
31% souhaitent atteindre un Bac+5 contre 46% des jeunes urbains

Les jeunes urbains quittent plus tôt le domicile familiale

En zone rurale, seulement 1 jeune sur 10 ne vit plus chez ses parents contre 2 sur 10 pour les jeunes urbains.

Plus d’aides sociales pour les jeunes urbains

38% des jeunes urbains perçoivent des aides contre 32% des jeunes ruraux. Mais, ces derniers peuvent davantage compter sur leurs parents pour des aides en nature.

Plus de loisir pour les jeunes urbains

Un jeune adulte sur 5 en zone rurale n’a pas de dépense de loisirs. Ils sont seulement 19% à avoir fait un voyage sur leur temps libre vs 31% chez les urbains.

Un sentiment de privation moins ressenti par les jeunes ruraux

57% des ruraux déclarent ressentir une privation contre 68 % des jeunes urbains


En savoir plus

Source : Etudes, emploi, ressources : les jeunes ruraux sont-ils différents des jeunes urbains ? Drees, juillet 2020


Autres focus sur les secteurs qui recrutent

Cet article vous a-t-il été utile ?

8 votes