Chaudronnier



Acier, cuivre, aluminium, laiton : il/elle façonne les pièces de métal pour leur donner forme... Il/elle travaille à la main, avec une précision d’artisan, mais aussi à l’ordinateur (vision 3D).


Réaliser des structures métalliques à partir de plans
Modéliser les pièces en 3D sur ordinateur
Effectuer les assemblages, dans le respect des exigences qualité, sécurité et environnement
Contrôler les pièces
Compétences
Lecture de plans, traçage en développé
Connaissance des techniques de soudage, découpage et traçage
Maîtrise d’outils manuels, de machines et d’outils informatiques
Bonne connaissance des matériaux utilisés
Maîtrise des techniques d’usinage
Connaissance de logiciels CAO, DAO, TAO
Perspectives d’évolution
Chef d’atelier
Chef d’équipe
Dessinateur industriel
Projeteur
Technicien méthodes
Métiers avoisinants
Animateur d’équipe autonome
Opérateur-régleur
Opérateur de production
Tuyauteur industriel
Accès au métier
Ce métier est accessible avant le bac avec un CAP Réalisation en Chaudronnerie Industrielle et au niveau bac avec un Bac Pro Technicien en chaudronnerie Industrielle, un titre professionnel agent de fabrication d’ensembles métalliques ou un titre professionnel chaudronnier.
La formation peut se compléter à Bac+2 avec un BTS Conception et Réalisation en chaudronnerie Industrielle ou Etudes et Réalisation d’outillages des matériaux.
Plusieurs certifications permettent d’accéder à ce métier par la formation continue ou la VAE :

  • CQPM Opérateur en Chaudronnerie
  • CQPM Chaudronnier aéronautique
  • CQPM Technicien en chaudronnerie et tuyauterie
  • CQPM Assembleur en construction et réparation navale
    Un ou plusieurs Certificat(s) d’Aptitude à la Conduite En Sécurité -CACES- conditionné(s) par une aptitude médicale à renouveler périodiquement est (sont) requis.

Cet article vous a-t-il été utile ?

0 vote